Synthèse de presse

22 août 2017

12h30 | Par INSERM (Salle de presse)

Les bébés prématurés en meilleure santé qu’il y a 20 ans

Le Figaro rend compte d’une étude française, Epipage 2, qui révèle que le taux de survie des enfants nés avant terme en France s’est amélioré. Cette étude a porté sur 5 567 enfants nés avant 35 semaines (avant sept mois et demi de grossesse) et âgés de deux ans au moment de la collecte des données. Pierre-Yves Ancel, dernier auteur de l’étude, professeur de santé publique à l’université Paris-Descartes et chercheur Inserm (Unité Inserm 1153 « Epidémiologie périnatale, obstétricale et pédriatique », Sorbonne Paris Cité) explique : « Non seulement nous avons observé une amélioration du taux de survie de ces enfants nés prématurés, mais cette survie se fait également sans handicaps moteurs et sensoriels ». Ces travaux, publiés dans le British Medical Journal, ont consisté à comparer les statistiques recueillies dans neuf régions françaises entre 1997 (Epipage 1) et 2011 (Epipage 2). Véronique Pierrat, premier auteur de l’étude, néonatologiste au CHU de Lille et chercheuse à l’Inserm (Unité 1153), indique : « Désormais, lorsqu’il y a un risque de naissance prématurée, nous donnons plus fréquemment aux mères des corticoïdes, ce qui permet un meilleur développement de certains organes, en particulier les poumons ».

Le Figaro, 22/08

En Bref

Lemonde.fr s’interroge : « Notre cerveau est-il fragilisé par Internet ? ». « Le numérique amplifie nos mémoires externes, au risque d’amenuiser nos mémoires biologiques » précise le site. Dans son ouvrage « Ma mémoire et les autres » qui paraîtra en septembre, Francis Eustache, neuropsychologue à l’Inserm (Unité Inserm 1077 « mémoire et oubli », EPHE, Université de Caen Basse-Normandie), constate que nous assistons à « une explosion de l’externalisation de notre mémoire sans aucun équivalent dans toute l’histoire de l’humanité ».

Lemonde.fr, 21/08

LCP-AN s’interroge sur les effets des écrans sur l’insomnie. Interviewé par la chaîne, Claude Gronfier, chronobiologiste et chercheur à l’Inserm (Unité Inserm 1208/Inra/Université Claude Bernard Lyon 1), précise qu’ « une exposition prolongée à la lumière [des écrans] en soirée retarde l’horloge biologique ».

LCP-AN, 21/08

Jean-Marie Dru, président de l’Unicef France et de la Fondation de l’Académie de médecine, explique dans Les Echos que « l’innovation inversée [est] un espoir pour la santé mondiale ». Il explique que le terme d’innovation inversée « caractérise une innovation qui est d’abord conçue pour des pays en développement, où elle est utilisée avant de se propager dans les pays développés ». Ainsi, ajoute-t-il, « un nombre croissant d’innovations disruptives viendront des économies émergentes sur des sujets primordiaux tels que la prévention, la nutrition, l’accès aux soins ou la télémédecine ».

Les Echos, 22/08

La société toulousaine Antabio, spécialisée dans la lutte contre les infections résistantes aux antibiotiques, est « l’unique biotech française » à obtenir un financement du consortium mondial Carb-X cette année, souligne La Tribune. Le quotidien ajoute : « Jusqu’à 8 millions d’euros d’aides sont prévues pour améliorer le traitement d’infections chez les patients atteints de mucoviscidose ».

La Tribune, 22/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube