Synthèse de presse

22 juillet 2014

12h46 | Par INSERM (Salle de presse)

Homme/Femme : une différence sous-estimée dans le domaine médical ?


Dans un dossier intitulé « Médicaments. Ils soignent mieux les hommes que les femmes », repris par France Culture, Science et Vie explique que l’efficacité des médicaments ainsi que les symptômes d’une maladie sont différents suivant le sexe de l’individu. Le journal donne notamment l’exemple de l’aspirine qui protège le cerveau des femmes de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), tandis qu’elle prévient surtout l’infarctus chez les hommes. Par ailleurs, Walter Malorni, professeur au département recherche et évaluation pharmacologique de l’Institut national de la santé italien, indique que les études cliniques qui testent la sécurité des médicaments « ne comptent la plupart du temps que des hommes ». Catherine Vidal, neurobiologiste à l’Institut Pasteur, membre du Comité d’éthique de l’Inserm, relativise cependant, au micro de France Culture, l’influence du biologique en rappelant qu’on ne peut séparer ce qui est inné de ce qui est acquis au cours du développement de l’individu.

France Culture, 21/07, Science et Vie, 01/08


En Bref

Le quotidien Les Echos rappelle que « la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche de juillet 2013 fixait aux 195 établissements universitaires (dont 74 universités) la date du 22 juillet 2014 pour se regrouper ». Selon le quotidien, le gouvernement prévoyait une trentaine de regroupements ; il y en aura finalement 25 en tout, dont 5 associations. 20 regroupements ont choisi la communauté d’universités (Comue). Quatre Comue ont signé, en fin de semaine dernière, le contrat de site avec l’Etat, indique le journal. L’Etat, en contrepartie, « s’est engagé sur des moyens », avec notamment 45 emplois pour Sorbonne universités, qui regroupe Paris-Sorbonne, Pierre et Marie Curie, Université Technologie de Compiègne (UTC), Institut européen d’administration des affaires (Insead), Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Inserm, L’Institut de recherche pour le développement (IRD)… Les Echos, 22/07
France 3 Rhône-Alpes s’est penché hier sur les nanoparticules qui « ouvrent des voies thérapeutiques prometteuses pour les traitements de cancers». Parmi les chercheurs, intervenant lors de l’émission, figure Jean-Luc Coll, directeur de l’Inserm Grenoble. Il est notamment expliqué que les nanoparticules au gadolinium améliorent l’efficacité des rayons à l’intérieur de la tumeur. France 3 Rhône-Alpes, 21/07
Libération indique que « Dominique Maraninchi quitte la tête de l’Agence du médicament ». Il devrait être remplacé par Dominique Martin, ancien directeur de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam), « sous réserve que l’Assemblée nationale valide cette nomination mercredi ». Libération, 22/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube