Synthèse de presse

23 janvier 2018

12h34 | Par INSERM (Salle de presse)

Maladie d’Alzheimer : nouvelles découvertes

Doctissimo.fr indique qu’« une équipe franco-canadienne remet en question le dogme qui associe la maladie d’Alzheimer à d’importantes pertes neuronales et synaptiques, après avoir mené une étude internationale sur plus de 170 sujets à différents stades de la maladie ». Cette étude, dirigée par Stéphanie Daumas, chercheuse à l’Institut de biologie Paris-Seine (IBPS : Sorbonne/Université/CNRS/Inserm) et Salah El Mestikawy de l’institut universitaire de santé mentale Douglas de Montréal, suggère selon le site «que dans la maladie d’Alzheimer, la démence serait liée à un mauvais fonctionnement des synapses et non à leur perte». Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue Scientific Reports.

 Doctissimo.fr, 22/01

Grippe : d’autres vecteurs de propagation que la toux

Le Figaro rend compte des travaux de chercheurs américains, publiés dans l’édition avancée des Actes de l’Académie nationale des sciences des Etats-Unis (Pnas). Ceux-ci révèlent que même sans tousser, un malade grippé diffuse le virus autour de lui en respirant et en parlant. Les chercheurs ont demandé à 142 personnes, qui avaient la grippe, de respirer normalement pendant 30 minutes dans un dispositif collectant l’air les environnant. Ils ont constaté que le virus était retrouvé dans la moitié des échantillons prélevés alors que les volontaires n’avaient ni toussé ni éternué pendant les 30 minutes de l’expérience.

Le Figaro, 23/01 

En Bref

France3.fr se penche sur le nouvel institut de soins et de recherches sur les maladies auto-immunes qui va voir le jour à Strasbourg : l’IHU Pacific (acronyme anglais pour Institut médical centré sur les maladies inflammatoires à médiation immune). Seiamak Bahram, porteur du projet, indique que l’institut « proposera une plateforme de soins unique, capable de recevoir tous les spécialistes appelés à intervenir dans les cas de patients à soigner ». Et d’ajouter : « L’IHU Pacific sera un site de recherche international de très haut niveau, lieu d’analyse de séquençage du génome humain et d’utilisation de diverses technologies ultra-modernes ».

France3.fr, 23/01

Santemagazine.fr rapporte qu’une étude menée par des chercheurs de l’université de Copenhague montre qu’une bonne condition physique chez une personne ne se résume pas seulement à son indice de masse corporelle (IMC) mais aussi à son tour de taille. Les chercheurs, qui ont analysé les données précédemment recueillies de 10 976 personnes lors d’une enquête nationale de santé menée en 2007-2008, ont découvert que les niveaux les plus élevés de forme physique étaient associés à un tour de taille plus petit et à un degré d’inflammation moindre de l’organisme, et ce sans lien direct avec les indications de l’IMC.

Santemagazine.fr, 22/01

Le Quotidien du Médecin s’interroge : « Embryons, jusqu’où peuvent aller les chercheurs ? » Pour Samir Hamamah, chef du département de biologie de la reproduction au CHU de Montpellier et directeur de l’unité Inserm 1203 « Développement embryonique précoce et pluripotente », la recherche sur l’embryon ne peut pas reposer uniquement sur les embryons conçus dans le cadre d’une FIV. Il explique : « Ce ne sont pas des bons modèles, puisqu’il s’agit d’embryons obtenus aléatoirement et provenant de couples ayant des problèmes de fertilité, et peut-être des mutations (…) ».

Le Quotidien du Médecin, 23/01

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube