Synthèse de presse

23 mai 2017

12h20 | Par INSERM (Salle de presse)

Asthme allergique : les hommes moins touchés que les femmes

Pourquoidocteur.fr et Doctissimo.fr rendent compte des travaux de l’équipe conduite par le chercheur Inserm Jean-Charles Guéry du Centre de physiopathologie de Toulouse-Purpan (Unité Inserm 1043, Inserm/Université Toulouse III – Paul Sabatier/CNRS), publiés dans The Journal of Experimental Medicine, qui montrent le possible lien entre les hormones masculines et les différences liées au sexe dans la susceptibilité à l’asthme allergique. L’équipe de chercheurs français, en collaboration avec des chercheurs australiens du Walter and Elisa Hall Institute à Melbourne, expliquent comment la testostérone protègerait les hommes des réactions allergiques provoquant les crises d’asthme.

Pourquoidocteur.fr, Doctissimo.fr, 22/05

Lire le communiqué « Hommes/femmes : pas tous égaux face à l’asthme allergique», publié le 22 mai 2017.

Pollution : traquer les particules fines à Paris

Anne Hidalgo, maire de Paris, doit présenter un « dispositif inédit d’évaluation de la pollution de l’air », baptisé Pollutrack. Ce dernier « va permettre de compléter les cartographies d’Airparif grâce à des mesures de particules effectuées dans différentes rues de la capitale », souligne la municipalité dans un communiqué. Le Monde explique que « PlanetWatch24, une entreprise française, a développé des microcapteurs embarqués qui permettent de traquer les émissions de particules fines, les PM2,5, qui peuvent se loger dans les ramifications les plus profondes des voies respiratoires ». Le journal précise que l’objectif est de mesurer les particules fines à hauteur d’habitacle des voitures, des vélos, des piétons ou des poussettes – niveau réel de respiration des Parisiens, ce que ne permettent pas les stations fixes d’Airparf, situées à plusieurs mètres du sol.

Le Monde, 23/05

En Bref

Capital souligne que l’Inserm a publié dans son magazine « Science & Santé » (N°329) un dossier consacré à l’e-santé. Dans l’éditorial, Marie-Christine Jaulent, directrice de recherche Inserm (Unité Inserm 1142, Laboratoire d’information médicale et ingénierie des connaissances pour l’e-santé), fait le point sur les enjeux dans ce domaine.

Capital, 01/06

Science et Vie se penche sur le développement de l’utilisation d’internet (réseaux sociaux, e-mails…) et son impact sur le cerveau. Francis Eustache, chercheur Inserm au centre de Neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine à Caen (Unité Inserm 1142), explique : « L’omniprésence d’internet et des nouveaux médias numériques constitue un changement de société majeur. Cela aura forcément des impacts sur notre cerveau ».

Science et Vie, 01/06

Réponse à tout et Que Choisir reviennent sur le choix par le ministère de la Santé du Nutri-Score, système d’étiquetage nutritionnel mis au point par le Pr Serge Hercberg et ses équipes (Unité Inserm 1153/ Université Paris XIII – Paris Nord/APHP). Cet étiquetage reste pour l’instant facultatif.

Que Choisir, Réponse à tout, 01/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube