Synthèse de presse

24 février 2015

12h23 | Par INSERM (Salle de presse)

Ebola : résultats « encourageants » de l’essai clinique JIKI mené par l’Inserm

Selon les résultats préliminaires de l’essai clinique JIKI mené par l’Inserm, l’antiviral japonais favipiravir (Avigan) a montré « des signes encourageants d’efficacité » chez les personnes arrivées dans les centres de soins avec « des niveaux moyens ou élevés d’infection mais dont les organes n’avaient pas encore été affectés » par le virus Ebola, ont indiqué les chercheurs. Ces résultats ont été présentés par Denis Malvy et Xavier Anglaret (Inserm/Université de Bordeaux), hier à Seattle, lors du congrès sur les rétrovirus et les infections opportunistes, précisent l’AFP et Le Figaro. Selon Yves Lévy, Président directeur-général de l’Inserm, « ces résultats (…) doivent être confortés sur un plus grand nombre de malades », mais « ils ouvrent d’autres voies thérapeutiques, par des associations de médicaments, surtout chez les malades plus avancés ».

Retrouvez le communiqué « Résultats préliminaires de l’essai clinique JIKI visant à tester l’efficacité du favipiravir pour réduire la mortalité chez les personnes infectées par le virus Ebola en Guinée. » sur la salle de presse de l’Inserm.

AFP, Le Figaro, 24/02

Sida : efficacité d’un traitement préventif

Les résultats définitifs de l’essai Ipergay révèleraient que trois prises de Truvada – bithérapie classiquement utilisée pour soigner un séropositif – avant, pendant et après une relation à risque, permettraient un « risque de contamination par le virus du sida quasi nul », souligne Libération. Mis en place par l’Agence nationale de recherche contre le sida (ANRS), cet essai vise à évaluer l’efficacité du traitement anti-VIH utilisé en préventif, explique le quotidien. Les résultats de l’essai, qui doivent être présentés lors du congrès sur les rétrovirus et les infections opportunistes à Seattle, montreraient une efficacité de plus de 90%.

Libération, 24/02

En Bref

Une étude, coordonnée par Sébastien Lacroix-Desmazes, Unité Inserm 1138 « Centre de recherche des Cordeliers », montre qu’  « il est possible d’induire une protection durable contre le développement d’inhibiteurs, la complication la plus fréquente de l’hémophilie », indique Le Quotidien du Médecin. Les chercheurs sont parvenus à induire une tolérance immune en période prénatale dans un modèle murin d’hémophilie A.

Le Quotidien du Médecin, 23/02

Une équipe internationale a montré que « l’effet carcinogène des UVA continue après la fin de l’exposition », indique Le Quotidien du Médecin. Le journal explique : « Les travaux, publiés dans ‘Science’, montrent non seulement que les dommages provoqués à l’ADN par les UVA sont plus importants qu’on ne le croyait mais qu’ils se poursuivent plusieurs heures après l’arrêt de l’exposition aux rayonnements UV ».

 Le Quotidien du Médecin, 23/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube