Synthèse de presse

26 février 2013

12h11 | Par INSERM (Salle de presse)

Baisse des ventes de pilules de 3e et 4e génération suite à l’alerte 

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) constate que l’alerte lancée sur les risques et accidents liés aux pilules de 3e et 4e génération a provoqué, en janvier, une forte baisse, de 23%, de leurs ventes, rapporte l’AFP. Dans le même temps, le Pr Dominique Maraninchi, directeur général de l’ANSM, a indiqué, hier, lors de la présentation d’un bilan mensuel sur les pilules contraceptives combinant deux hormones (œstrogène, progestérone), ne pas avoir vu, « à ce stade », d’augmentation brutale d’interruptions de grossesse. Il a par ailleurs signalé une baisse « massive » des ventes de Diane 35. Selon lui, « son utilisation a diminué de 50% en moins de trois semaines ». Les données de l’ANSM révèlent que « la chute des ventes des pilules les plus récentes s’accompagne d’une baisse générale de 3,5% des ventes de pilules, car le report sur les pilules de 2e génération quoique ‘‘fort’’ reste ‘‘incomplet’’ », indique l’agence de presse. En France, on assiste à une tendance globale à la baisse des ventes de pilules depuis 2003, de l’ordre de 1% par an, souligne Mahmoud Zureik, de l’ANSM, qui rappelle une étude de l’Inserm qui avait montré cette évolution.

AFP, 25/02, Aujourd’hui en France, 26/02

Bisphénol A et troubles du métabolisme

Le Monde rend compte des travaux, publiés dans Environmental Health Perspectives et visant à déterminer, grâce à des tests métaboliques, l’exposition, durant la période périnatale, à un perturbateur chimique. Les chercheurs ont voulu mesurer, sur des souriceaux, les perturbations du métabolisme provoquées par une exposition in utero à de très faibles doses de bisphénol A. Ils ont prélevé, sur ces animaux, dont les mères avaient été exposées lors de la gestation à différentes doses de bisphénol A, des tissus cérébraux et hépatiques et mesuré dans ces tissus la présence de molécules issues du métabolisme, « qui reflètent la manière dont les cellules utilisent et dégradent les éléments nutritifs apportés par l’organisme », explique le journal. Nicolas Cabaton, de l’unité de toxicologie alimentaire de l’INRA et premier auteur de ces travaux, souligne : « L’objectif est de préciser les effets du bisphénol A à faible dose, sans en passer par la détection du produit lui-même ». Les chercheurs ont constaté que « pour toutes les doses d’exposition, le cerveau et le foie des souriceaux mâles présentent un métabolisme altéré ». Selon Daniel Zalko (INRA), qui a dirigé l’étude, « cela ouvre la voie à ce que l’on puisse, à l’horizon de cinq à dix ans, déterminer [grâce à un examen sanguin] si un jeune enfant a été exposé ou non au cours de son développement, à tel ou tel type de perturbateur endocrinien ».

Le Monde, 26/02

En Bref

Panorama du Médecin note le lancement du projet Homage, coordonné par l’Inserm. Ce projet a pour objectif d’« identifier de nouveaux marqueurs de l’insuffisance cardiaque par une approche innovante, dite omique, qui étudie simultanément un grand nombre de gènes, protéines et métabolites », explique le journal. Panorama du Médecin, 25/02
Communiqué de presse : HOMAGE – Combattre l’insuffisance cardiaque, un enjeu à dimension européenne
L’Autorité de la concurrence lance une enquête sur la distribution des médicaments en France, dont les conclusions seront rendues publiques en juillet, indiquent Les Echos. Industriels, grossistes et pharmaciens seront passés au crible pour mettre en lumière « les freins réglementaires ou comportementaux à la concurrence », souligne le président de l’Autorité, Bruno Lasserre. Ce dernier dénonce notamment la « frilosité française » en matière de vente de médicaments sur Internet. Après une consultation publique, l’Autorité fournira son avis définitif, accompagné de recommandations, fin 2013. Les Echos, 26/02
Dans un entretien accordé au magazine Top Santé, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, indique vouloir créer « rapidement un site internet d’informations sur le médicament, qui devra être accessible à tous et transparent ». Concernant la vente de médicaments sur internet, elle souligne qu’« une liste des sites ‘‘pharmaciens’’ sera mise en ligne sur le site du ministère et sur celui de l’ordre des pharmaciens dans les prochaines semaines ». Top Santé, 01/04
Dans son supplément « The New York Times », Le Figaro publie un article qui analyse « le lien entre jeux vidéo et violence ». Selon l’article, ce lien « s’avère flou » et « la prolifération des jeux vidéo violents ne coïncident pas avec une recrudescence des crimes violents perpétrés par les jeunes ». Le Figaro, supplément The New York Times, 26/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube