Synthèse de presse

27 mai 2014

12h17 | Par INSERM (Salle de presse)

Vers un vaccin contre Ebola pour les chimpanzés

Des chercheurs américains et anglais, dont les travaux sont publiés dans les Comptes rendus de l’académie américaine des sciences (Pnas), ont utilisé les essais de différents candidats vaccins contre la fièvre hémorragique Ebola chez l’homme pour chercher à protéger également les primates sauvages, rapporte Le Figaro. Ils se sont pour cela servis non pas du virus Ebola lui-même, mais « ont extrait une partie de la ‘‘peau’’ du virus : une particule ressemblant au virus mais qui ne se multiplie pas », ajoute le quotidien. Les scientifiques ont choisi la souche dite « Zaïre », la plus virulente des 5 connues. Selon les auteurs de l’étude, « le vaccin est sans risque et immunogène ». Le Pr Hugues Tolou, professeur de virologie, ancien directeur scientifique de l’institut de recherche biomédicale des armées, estime que ces expérimentations pourraient servir à mettre au point un vaccin pour l’homme, mais, souligne qu’on en est encore loin.

Le Figaro, 27/05

Feu vert pour un médicament contre une myopathie

L’Agence européenne du médicament (EMA) a donné son agrément temporaire à l’ataluren, « premier médicament efficace contre la myopathie de Duchenne », indique Le Figaro. Le quotidien précise que cette molécule « ne permet pas de guérir les malades, seulement de ralentir sensiblement l’évolution de la maladie ». Cependant, l’arrivée dans les prochains mois de cette nouvelle molécule sur le marché « apporte un grand espoir pour les malades, pour lesquels les options sont très limitées », ajoute le journal. L’ataluren, qui sera vendu sous le nom de Translarna en Europe, a été mis au point par le laboratoire américain PTC Therapeutics. Il repose sur une « technique innovante de ‘‘chirurgie du gène’’ » et est efficace pour 13% des myopathes de Duchenne. Le laboratoire a testé ce médicament dans une cinquantaine de centres internationaux sur des enfants de plus de 5 ans encore capables de marcher et a constaté « un ralentissement de l’évolution de maladie, voire parfois l’amélioration de la marche », explique le journal.

Le Figaro, 27/05

En Bref

Le mensuel Science et Vie publie un article intitulé « Alzheimer : l’hypothèse du diabète ». La revue revient sur les travaux de Suzanne de la Monte, de l’université américaine Brown (Rhode Island), et Suzanne Craft, du Wake Forest Medical Center (Caroline du Nord, Etats-Unis) qui ont affirmé que « la maladie d’Alzheimer est un diabète localisé dans le cerveau ». Suzanne de la Monte souhaiterait ajouter aux types déjà connus 1 et 2, « le diabète de type 3 », « celui qui atteindrait précisément le cerveau et dont découlerait la maladie neurodégénérative », ajoute le mensuel. Pour David Blum, biologiste au sein de l’équipe Alzheimer et tauopathies (université de Lille/Inserm), « d’autres dysfonctionnements [que l’insulino-résistance], notamment ceux impliqués dans les voies lipidiques, expliquent peut-être les liens entre obésité, diabète et maladie d’Alzheimer ». Science et Vie, 01/06

En savoir plus : communiqué de presse L’obésité aggraverait les lésions associées à la maladie d’Alzheimer sur les travaux de David Blum

Libération rend compte des prochaines recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) concernant la prise en charge des « enfants agités ». Les recommandations définitives seront connues le mois prochain, précise le quotidien. Selon ce dernier, la HAS n’imposera « aucun diktat ». Concernant la Ritaline, la HAS estime que la prescription doit être faite par un spécialiste et, « en cas d’absence d’amélioration après un mois, le traitement doit être interrompu ». Libération, 27/05

France 5 souligne que les journées nationales de la Fondation pour la recherche médicale (FRM) se dérouleront du 2 au 8 juin. Le parrain de la Fondation, Thierry Lhermitte, a visité le laboratoire de Vincent Prévot, directeur de recherche Inserm, qui dirige l’équipe « Développement et plasticité du cerveau postnatal » au centre de recherches Jean-Pierre Aubert à Lille. France 5, 26/05

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube