Synthèse de presse

28 mai 2013

17h45 | Par INSERM (Salle de presse)

La France a le taux de naissances d’enfants mort-nés le plus élevé d’Europe

Selon le rapport du projet Euro-Peristat, coordonné par l’Inserm, « la France a le taux de naissances d’enfants sans vie le plus élevé d’Europe et se trouve dans une position très moyenne en ce qui concerne les autres indicateurs de la santé périnatale », expliquent l’AFP, Le Figaro, Aujourd’hui en France et 20 Minutes. Le taux d’enfants mort-nés a atteint, en 2010, 9,2 pour 1 000 naissances en France, ce qui représente le plus mauvais score enregistré en Europe, rapporte l’agence de presse. Selon l’Inserm, près de la moitié des mort-nés en France seraient dus à des interruptions médicales de grossesse (IMG), soit une proportion « bien supérieure à celle qu’on observe dans les autres pays ». Concernant la mortalité néonatale (décès dans les 27 premiers jours après la naissance), la France se place au 17e rang européen, avec un taux de décès de 2,3 pour 1 000 naissances vivantes. Le Pr François Goffinet, directeur de l’unité de recherches épidémiologiques en santé périnatale (Inserm), indique : « Sans expliquer à eux seuls ce résultat préoccupant, plusieurs facteurs sont de nature à le favoriser ». Ainsi, plus de 19% des femmes enceintes ont plus de 35 ans, et le pourcentage de Françaises qui fument pendant leur grossesse atteint 17%, soit un des plus importants en Europe.

Le Figaro, Aujourd’hui en France, 20 Minutes, 28/05 – Communiqué de presse : Rapport européen sur la santé périnatale

Le tabac plus risqué pour les femmes consommant de l’alcool

Une étude du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) et de l’Inserm, publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), révèle que « chez les femmes consommatrices excessives d’alcool, les risques de décès associés au tabac [sont] significativement plus élevés que chez celles qui [consomment] peu ou pas d’alcool », rapportent l’AFP et 20 Minutes. En revanche, ce risque est moindre chez les hommes gros fumeurs consommant beaucoup d’alcool, précise l’étude. Ces travaux s’appuient sur les données de 380 000 sujets, âgés de plus de 40 ans et suivis sur 12 ans en moyenne, recueillies dans une vaste enquête épidémiologique européenne, Epic. Les chercheurs ont constaté que le taux de mortalité des fumeurs était « supérieur de 1,5 à 3 fois à celui des non-fumeurs », ce qui confirme les résultats « d’études antérieures ». Ils ont également découvert qu’il y a « plus de risque de décès (chez les grandes fumeuses) si elles consomment une grande quantité d’alcool ».

AFP, 20 Minutes, 28/05

En Bref

Une équipe du laboratoire de recherche translationnelle (Institut Gustave-Roussy/Inserm) à Villejuif a mis au point une « biopsie liquide » qui permet, grâce à une simple prise de sang, d’« identifier les patients susceptibles de bénéficier d’un traitement ciblé contre le cancer du poumon », indique La Croix. Cette nouvelle méthode de dépistage d’anomalies génétiques permet d’étudier les cellules tumorales circulant dans le sang. Françoise Farace, qui a dirigé les travaux, estime que cette biopsie pourrait s’appliquer à d’autres tumeurs (prostate, sein), ajoute le quotidien. La Croix, 28/05

Un rapport sur l’e-cigarette, réalisé par une dizaine d’experts réunis autour du Pr Bertrand Dautzenberg, doit être remis aujourd’hui à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, souligne Aujourd’hui en France. Les auteurs présentent une vingtaine de propositions dont un strict encadrement de la cigarette électronique avec notamment une interdiction de « vapoter » dans les lieux publics. Le quotidien souligne cependant que ces propositions sont déjà contestées, notamment par un des experts du groupe de travail qui n’a pas cosigné le texte final. Aujourd’hui en France, 28/05

La Semaine nationale de prévention du diabète se déroule du 3 au 9 juin, souligne La Croix. L’Association française des diabétiques (AFD) souhaite, à cette occasion, « sensibiliser à l’importance d’un dépistage précoce de la maladie », explique le quotidien. Ce dernier indique que « près de 700 000 personnes en France vivraient sans le savoir avec du diabète ». Selon Serge Halimi, professeur d’endocrinologie au CHU de Grenoble, l’« épidémie » de diabète risque encore de s’étendre du fait de l’obésité des jeunes. Et d’ajouter : « Dans dix ou quinze ans, on aura probablement une nouvelle poussée de la maladie ». La Croix, 28/05
Selon Metro, le Dr Bernard Bégaud, membre de la commission de pharmacovigilance, qui a témoigné hier à Nanterre dans le cadre du procès du Mediator, a affirmé : « Il y a chaque année 18 000 morts directement liés à la prise de médicaments. Beaucoup de cas sont inévitables, mais un tiers de ces décès correspondent à des prescriptions qui ne sont pas justifiées ». Coauteur d’une étude sur le sujet, le professeur a ajouté : « La France est un pays qui, depuis toujours, surveille très mal l’usage des médicaments ». Metro, 28/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube