Synthèse de presse

29 août 2017

12h15 | Par INSERM (Salle de presse)

Etudes sur les défibrillateurs efficaces contre la mort subite d’origine cardiaque et sur les bienfaits du café

Selon une étude, présentée le 27 août au Congrès européen de cardiologie (ESC) qui se déroule à Barcelone jusqu’à demain, les défibrillateurs automatiques externes (DAE) disposés dans des centres sportifs amateurs sauvent des vies, rapporte Le Figaro. Ces appareils portent de 9% à 93% les chances de survie en cas d’arrêt cardiaque. Le Dr Diego Penela, cardiologue à l’hôpital Guglielmo da Saliceto (Plaisance, Italie), principal auteur de l’étude, explique : « La mort subite d’origine cardiaque est une cause majeure de mortalité en Europe, affectant plus de 300 000 personnes chaque année. Les chances de survie diminuent pour chaque minute qui passe sans que la défibrillation ait lieu ». Par ailleurs, une étude, présentée à l’ESC et portant sur près de 20 000 personnes âgées en moyenne de 37 ans lors de leur entrée dans l’étude, a confirmé les bienfaits du café, en terme de prévention. Elle montre qu’avec quatre tasses de café par jour, la réduction de la mortalité atteint 64% par rapport au groupe des non-buveurs.

Le Figaro, 29/08

Les antioxydants et le zinc ralentiraient la DMLA

Pourquoidocteur.fr rend compte d’une étude américano-britannique, publiée dans le British Journal of ophtalmology, qui montre que pour améliorer le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une supplémentation en antioxydants et en zinc serait une solution efficace, et permettrait de faire des économies substantielles. Les chercheurs se sont appuyés sur les données de l’étude AREDS (Age-related eye disease study) et sur les chiffres britanniques de dépenses liées à la DMLA. Le site souligne que, selon l’Inserm, la DMLA est la première cause de handicap visuel chez les personnes de plus de 50 ans.

Pourquoidocteur.fr, 28/08

En Bref

Le Dr Joëlle Adrien, spécialiste du sommeil, neurobiologiste et directrice de recherche à l’Inserm (Hôtel Dieu de Paris, APHP), était l’invitée hier de l’émission « Services compris » sur Sud Radio. Elle est revenue sur la qualité du sommeil chez les personnes âgées qui devient plus léger et moins récupérateur.

Sud Radio, 28/08

La Croix se penche sur le métier de bio-ingénieur. Interviewé par le journal, Jérôme Larghero, bio-ingénieur tissulaire et directeur de l’Institut de biothérapie situé à l’hôpital Saint-Louis (AP-HP) explique qu’« à partir d’un modèle 3D réalisé par imagerie médicale (IRM), [l’imprimante 3D] échafaude un tissu ou un organe de la même forme et aux mêmes dimensions en sécrétant, non pas de l’encre, mais un hydrogel (du collagène, une protéine fibrillaire ayant une bonne résistance mécanique) ensemencé de cellules préparées auparavant ».

La Croix, 29/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube