Synthèse de presse

03 février 2015

12h43 | Par INSERM (Salle de presse)

La France tire les premières « leçons » de l’épidémie d’Ebola

La secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Geneviève Fioraso, a rassemblé lors d’un déjeuner, plusieurs personnalités du monde de la recherche afin de « dresser la liste des efforts à réaliser pour préparer le terrain de la recherche de crise sanitaire de demain », explique Le Quotidien du Médecin. Jean-François Delfraissy, directeur de l’Agence nationale de recherches sur le SIDA et les hépatites virales (ANRS) et coordinateur interministériel de la lutte contre Ebola, a souligné « la nécessité d’une structure légère, capable de lancer rapidement des projets de recherches préparés à l’avance ». Cette dernière serait par ailleurs « déjà en cours d’élaboration, sous la responsabilité d’Yves Lévy, président-directeur général de l’Inserm », indique Le Quotidien du Médecin. Jean-François Delfraissy espère « la fin de l’épidémie pour le mois de juin avec dès le mois de mai une réunion à Paris pour un retour d’expérience de tous les acteurs ».

Le Quotidien du Médecin, 02/02

En Bref

Selon des travaux menés par Anna Kagesten (Université Johns Hopkins, Baltimore, Etats-Unis) et les membres de l’Unité 1018 Inserm/Université Paris Sud « Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations », une grossesse sur quatre n’est pas désirée par le père, rapporte Europe 1. Près de 3 400 hommes âgés de 15 à 49 ans ont participé à ces travaux, l’objectif étant d’identifier « leurs » facteurs associés aux grossesses non désirées.

Retrouvez, sur le site de l’Inserm, plus d’information sur cette étude.

Europe 1, 02/02

L’Institut Pasteur a conclu un accord de partenariat « emblématique » avec la biotech américaine Moderna Therapeutics, rapporte Le Figaro. Dans le cadre de l’accord, Moderna financera « des programmes de recherche préclinique et clinique menés par l’Institut Pasteur ». Selon Christian Bréchot, « (…) les partenariats entre académiques et industriels notamment nous permettent de mener à bout des projets scientifiques impossibles à concrétiser autrement ».

 Le Figaro, 03/02

La Croix souligne que la tuberculose « reste un problème de santé majeur ». Cette maladie provoque près de 1,5 million de morts par an, et des souches de Mycobacterium tuberculosis de plus en plus résistantes aux antibiotiques apparaissent. Les chercheurs ont découvert une série de mutations et de gènes possiblement associés à la propagation épidémique et à la résistance antibiotique.

 La Croix, 03/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube