Synthèse de presse

03 novembre 2015

13h27 | Par INSERM (Salle de presse)

Martin Hirsch, président du conseil d’administration de la Fondation de l’AP-HP pour la recherche

La Correspondance économique indique que Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), a été élu président du conseil d’administration de la Fondation de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris pour la recherche. Le premier conseil d’administration, dont le Professeur Yves Lévy est membre, s’est réuni la semaine dernière, précise le journal. Et de souligner que « la Fondation de l’AP-HP permet désormais : d’offrir une possibilité de dons aux patients ; d’avoir un cadre juridique officiel, transparent et sécurisé sur des financements provenant de la générosité publique et du don ; de contribuer à amorcer des nouveaux projets de recherche et à pouvoir accélérer des programmes identifiés comme prioritaires ; et de renforcer ainsi ses partenariats, avec les universités et l’Inserm ».

La Correspondance économique, 03/11

Le transhumanisme en question

La Croix publie, dans son cahier Sciences & Ethique pendant quatre semaines, un grand dossier sur « le courant transhumaniste qui prétend utiliser les progrès de la science et de la technologie pour transformer l’homme et lui permettre de dépasser ses limites biologiques ». Le quotidien s’interroge : « Faut-il avoir peur du transhumanisme ? » Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à l’université Paris Sorbonne, souligne, dans un entretien au journal, que « (…) des équipes de recherches travaillent aujourd’hui dans ce sens, avec des financements considérables. Je pense par exemple au projet Calico [destiné à repousser les limites de l’espérance de vie], soutenu par Google ». Il ajoute cependant : « On peut s’inquiéter de l’accélération extraordinaire du progrès technique et du pouvoir de machines que les transhumanistes adulent ». Le quotidien explique que « le transhumanisme s’épanouit dans la Silicon Valley ». En effet, « nourrie d’une culture flattant le goût du risque et l’individualisme, San Francisco est une terre propice à ceux qui rêvent de connecter le cerveau et la machine », souligne le journal.

La Croix, 03/11

En Bref

Egora fait le point sur la recherche « très active » sur la maladie d’Alzheimer. L’hebdomadaire explique que « de nombreuses équipes dans le monde sont à la poursuite des différents mécanismes de perte neuronale, et de compréhension des réactions inflammatoires et immunologiques susceptibles d’aboutir à une cible thérapeutique ». Il souligne qu’« actuellement plus de cent molécules sont testées à travers le monde. En particulier des biothérapies ciblant les protéines bêta-amyloïdes ou les protéines Tau anormales sont à l’essai, mais leurs résultats apparaissent pour le moment plutôt décevants ».

Egora, 02/11

Le 11 juillet dernier, Le Journal Officiel a publié un décret, passé inaperçu par le public, et qui redéfinit les règles concernant la nomination des experts de la commission de la transparence à la Haute Autorité de santé (HAS). Cette dernière se prononce sur le déremboursement des médicaments jugés inefficaces. Le Figaro précise que le Leem, le syndicat de l’industrie, ne pourra plus siéger à cette commission à partir du 11 novembre, et donc ne pourra plus disposer rapidement des résultats des votes de la commission.

Le Figaro, 03/11

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube