Synthèse de presse

31 janvier 2017

13h54 | Par INSERM (Salle de presse)

Aggravation des symptômes de l’asthme avec une consommation élevée de charcuterie

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Inserm, révèle qu’une consommation élevée de charcuterie (au moins quatre fois par semaine) aggrave les symptômes de l’asthme au cours du temps, rapportent l’AFP, Aujourd’hui en France, Pourquoidocteur.fr et NotreTemps.com. Zhen Li, la chercheuse qui a dirigé l’étude publiée dans la revue médicale Thorax, indique : « Une consommation élevée de charcuterie a été associée de façon directe à une aggravation des symptômes de l’asthme, avec un risque accru de 76% pour ceux qui en mangent plus ». L’équipe de l’Inserm a suivi pendant 7 ans près de mille personnes dont environ 400 étaient asthmatiques.

Lire le communiqué publié le 30/01/2017: « Charcuterie et asthme: meilleurs ennemis ? »

AFP, Pourquoidocteur.fr, NotreTemps.com, 30/01, Aujourd’hui en France, 31/01

Stagnation de la lèpre

A l’occasion de la 64e Journée mondiale des lépreux, qui se déroulait les 28 et 29 janvier, La Croix et Le Figaro se penchent sur la lutte contre la lèpre, précisant que 210 000 nouveaux cas de lèpre chaque année sont recensés dans le monde, dont 80% en Inde. La Croix qui publie un reportage sur sur le centre de traitement Raoul Follereau à Pobé (Bénin), précise que « depuis 2012, Estelle Marion [chercheuse Inserm-université d’Angers] a mis au point une technique de dépistage moléculaire rapide et sûr (…), une analyse que [ce] centre est le seul à effectuer au Bénin ». Et le quotidien d’ajouter : « Nouveaux antibiotiques, recherche vaccinale, diagnostic précoce… Les chercheurs scrutent toutes les pistes, mais la lutte contre la lèpre, maladie que l’on a crue guérie, pâtit aujourd’hui d’un manque de financements ».

La Croix, Le Figaro, 31/01

En Bref

Pourquoidocteur.fr explique que des chercheurs du Centre national de référence des Listeria (CNR) de l’Institut Pasteur, associés à ceux de l’Inserm et de l’université Paris Descartes, ont étudié les facteurs de contamination et de traitement de la listériose. Ils en tirent plusieurs conclusions qu’ils publient dans The Lancet Infectious Diseases, rapporte le site.

Pourquoidocteur.fr, 30/01

Le Quotidien du Médecin souligne que « les chercheurs de l’université fédérale de Rio de Janeiro ont décrit (…) le mode d’action du virus Zika à l’origine des malformations du tube neural des fœtus en développement ». Dans une étude publiée dans « Scientific Report »,  les chercheurs « expliquent que l’expression de plusieurs gènes du développement est modifiée lors d’une infection par le virus Zika », ajoute le journal.

Le Quotidien du Médecin, 30/01

Une étude menée sur des souris par des chercheurs de l’Inserm et de l’Université Paris Est Créteil Val-de-Marne (Institut Mondor de Recherche Biomédicale, à Créteil) a constaté que l’exposition in utero à la fumée de tabac réduit les capacités respiratoires des souriceaux à naître, indique Pourquoidocteur.fr. Le Professeur Christophe Delacourt, chercheur Inserm qui a encadré ces travaux, précise : « un capital [respiratoire] initial bas à la naissance ou à la fin de l’adolescence, sera prédictif d’une évolution plus probable vers la BPCO [bronchopneumopathie chronique obstructive]».

Pourquoidocteur.fr, 30/01

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube