Synthèse de presse

31 juillet 2012

10h25 | Par INSERM (Salle de presse)

Mise au point d’un appareil permettant d’écrire avec les yeux

Jean Lorenceau, neurobiologiste au Centre de recherche de l’institut du cerveau et de la moelle épinière (CNRS/UPMC/Inserm) de Paris, dont les travaux sont publiés dans la revue Current Biology, a conçu « un dispositif innovant et simple » permettant de « dessiner et d’écrire, à distance, grâce aux seuls mouvements des yeux », explique La Croix. Il a utilisé pour cela une illusion d’optique appelée « reversephi » qui permet aux yeux de tracer sur l’écran des trajectoires régulières. Six volontaires ont déjà testé cet appareil. Selon le neurobiologiste, « ce dispositif pourrait donner aux personnes atteintes de paralysie des membres le moyen de s’exprimer ». Des tests seront menés prochainement à la Pitié-Salpêtrière auprès de patients souffrant de sclérose latérale amyotrophique, une paralysie progressive. Le quotidien ajoute que ce dispositif, « sélectionné par l’Agence nationale de recherche, va bénéficier d’un contrat de deux ans pour être fabriqué par la PME mulhousienne Pertech et être encore amélioré ».

La Croix, 31/07

En Bref

Recherche & Santé, la revue de la Fondation pour la recherche médicale (FRM), publie un article dans lequel elle souligne que « le label ‘‘Equipe FRM’’ assure un soutien fort et durable à des équipes d’excellence ». Depuis sa création en 2005, « 200 équipes ont reçu le label, dont 18 l’ont obtenu à deux reprises » pour leurs « travaux qui se situent parmi les plus remarquables ». 25 équipes ont été labellisées en 2012. Le trimestriel souligne notamment que les équipes de Luc Maroteaux et de Marc Humbert de l’Inserm « ont reçu respectivement le label FRM en 2006 et 2010 et un financement de 300 000 et 295 600 euros » sur trois ans. Recherche & Santé, 01/08

Aujourd’hui en France a mené une enquête sur « les maisons radioactives ». Celles-ci « ont abrité dans le passé des entreprises manipulant du radium » et « doivent être décontaminées ». Il existe 134 adresses « douteuses », dont 80 en Ile-de-France. Selon l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), « les niveaux de radium détectés jusqu’ici sur les sites pollués n’ont jamais atteint un niveau préoccupant, mais en vertu du principe de précaution nous estimons que toute dose inutile doit être évitée ». Afin de « ne pas porter préjudice aux propriétaires », les travaux de décontamination, qui ont essentiellement lieu à Paris et en banlieue, sont effectués par l’Andra en toute discrétion. Aujourd’hui en France, 31/07

Suite au tollé suscité par le rappel à l’ordre de la Direction générale de la santé (DGS) aux Agences régionales de la Santé (ARS) quant à l’interdiction de réaliser des préparations d’Avastin pour traiter notamment la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), le ministère de la Santé a réagi, hier, en demandant que soit envisagée une extension de l’AMM d’Avastin. Les Echos, 31/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube