Synthèse de presse

04 avril 2017

13h40 | Par INSERM (Salle de presse)

Comportements nutritionnels : une expertise collective de l’Inserm donne des pistes

Lemonde.fr présente la dernière expertise collective de l’Inserm «  Agir sur les comportements nutritionnel. Réglementation, marketing et influence des communications de santé « , menée par dix experts. Cette étude commandée par Santé Publique France a porté sur l’analyse de 700 documents scientifiques. Son objectif était de mesurer l’impact des messages nutritionnels sur les comportements alimentaires des consommateurs, mais également de trouver des moyens de les améliorer et de formuler des recommandations efficaces. Les experts proposent de s’inspirer du marketing de l’agroalimentaire pour mieux défendre la santé publique et ajoutent que « La littérature montre que la première et la dernière information perçues sont généralement plus facilement mémorisées à long terme ».

Lemonde.fr, 03/04

Reprise du dossier de presse du 04/04 « Agir sur les comportements nutritionnel. Réglementation, marketing et influence des communications de santé« 

Un 4e plan autisme prévu le 1er janvier 2018

Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat en charge du handicap, a indiqué lors d’un colloque au ministère des Affaires sociale réunissant experts et associations qu’il « […] faudra, dans les mois qui viennent, ne pas faillir sur la volonté politique et l’engagement militant », pour qu’un nouveau plan autisme puisse entrer en vigueur au 1er janvier 2018. Son budget « se décidera à l’automne » 2017, a souligné Mme Neuville. François Hollande avait annoncé lors de la Conférence nationale du Handicap de mai 2016 qu’un nouveau plan viendrait, au 1er janvier 2018, prendre le relais du troisième, qui avait été doté de 205 millions d’euros pour la période 2013-2017.

AFP, Lequotidiendumedecin.fr, 03/04

En Bref

Dans une tribune au Monde, un collectif d’experts estime qu’en France, 8 000 enfants par an naissent avec des troubles du développement du cerveau dus à une exposition prénatale à l’alcool. Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), et plus largement l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF) en France, constituent la première cause de handicap évitable. Ce collectif s’adresse aux candidats à l’élection présidentielle : « Mobilisez-vous contre l’alcoolisation fœtale ».

Lemonde.fr, 03/04

La Tribune, qui se penche sur « les nouveaux défis de Nantes Métropole », explique que « suite à la récente labellisation I-Site Next, décrochée par l’Inserm, l’Université de Nantes, l’Ecole centrale, et le CHU de Nantes, la métropole vient de décider de doubler le budget enseignement recherche ».

La Tribune, 04/04

Selon une étude américaine, présentée le 2 avril au congrès de la société américaine d’endocrinologie à Orlando en Floride, le bisphénol S, un substitut au bisphénol A (BPA), augmente l’agressivité des cancers du sein, en agissant comme un perturbateur endocrinien au même titre que le BPA, rapporte Relaxnews. Cette étude, réalisée par l’université d’Oakland, constate que le bisphénol S (BPS) aggrave les cancers du sein les plus courants, dits hormono-dépendants, en stimulant la prolifération des cellules cancéreuses.

Relaxnews, 03/04

 

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube