Synthèse de presse

07 février 2017

13h47 | Par INSERM (Salle de presse)

Près de 15 000 cancers par an évitables chez les plus défavorisés en France

Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’unité « Inserm-UCBN Cancers et préventions » et du réseau des registres des cancers (FRANCIM), près de 15 000 cas de cancer pourraient être évités chaque année en France par une amélioration des conditions de vie et de santé des populations les plus défavorisées, souligne l’ensemble des médias. Dans ces travaux publiés dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire (B.E.H) de Santé publique France, les chercheurs précisent que « ce gain potentiel serait plus important pour les hommes que pour les femmes et maximal pour le cancer du poumon », rapporte l’AFP. L’étude, qui a concerné 189 144 personnes, dont 78 845 femmes, qui ont eu un cancer entre 2006 et 2009 et habitant l’un des 16 départements disposant d’un registre des cancers, a porté sur l’influence de l’environnement socio-économique sur l’incidence (nombre de nouveaux cas annuels) de la maladie, selon les organes touchés. « La détermination sociale de certains facteurs de risque comme la consommation de tabac, les expositions professionnelles ou les polluants atmosphériques, explique sans doute une partie importante des différences observées », explique Joséphine Bryère, chercheuse à l’Inserm, rapporte l’AFP.

AFP, Les Echos, Lequotidiendumedecin.fr, 20 Minutes – Grand Paris, 07/02

En Bref

Une chronique publiée dans Le Monde explique que les insecticides néonicotinoïdes, qui représentent près de 40% du marché mondial des insecticides agricoles, sont soupçonnés d’occasionner des dégâts sur les abeilles mais aussi d’avoir des effets délétères sur les humains, selon la première analyse systématique de la littérature scientifique sur le sujet, publiée le 2 février dans la revue Environmental Health Perspectives.

Le Monde, 07/02

Lemonde.fr consacre un article à Claire Wyart, chercheuse Inserm à l’ « Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière » et docteur en biophysique et neurosciences, qui étudie plus particulièrement les poissons-zèbres. Elle explique : « Je m’intéresse à ce poisson, même s’il paraît très loin de l’homme, car c’est un bon modèle d’étude des circuits qui commandent la locomotion », rapporte le site.

Lemonde.fr, 06/02

Le Figaro rapporte que la société Carmat, qui a déjà transplanté 5 patients avec son cœur artificiel depuis 2013, serait sur le point de quitter la France. Son directeur général déplore « la complexité des éléments demandés par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour poursuivre les essais chez l’homme », précise le quotidien.

Le Figaro.fr, le 7/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube