Synthèse de presse

07 juillet 2015

12h02 | Par INSERM (Salle de presse)

Tabac : les femmes plus touchées par le cancer du poumon

Selon une étude menée par Cancer Research UK, « il y a eu environ 20 000 nouveaux cas de cancers du poumon chez les femmes britanniques en 2012 , le plus haut chiffre depuis 1979 », indique Direct Matin. Ce taux aurait augmenté de près de 22 % depuis 1993, tandis qu’il a baissé chez les hommes. Selon l’évaluation de deux chercheurs de l’Institut Gustave-Roussy et de l’Inserm, la France connait la même évolution avec 19 000 femmes à mourir du tabac en 2010 contre 2 700 en 1980, rappelle le quotidien. La mortalité des hommes français causée par le tabac a, elle, chuté depuis les années 1990.

Direct Matin, 07/07



Conférence sur le réchauffement climatique

Cinq mois avant l’ouverture de la COP 21 à Paris, des institutions scientifiques françaises et internationales – comme le CNRS, le CEA et l’INRA – et l’Unesco organisent « Our common future under climate change », une conférence pour affûter leurs arguments sur la question du réchauffement climatique, indique Libération. Cette conférence « multiforme, avec 85 sessions de travail et des séances plénières de grand standing » se tiendra du 7 au 11 juillet. Parmi les 2 000 participants seront présents des scientifiques, des citoyens, des organisations non gouvernementales (ONG), des responsables d’entreprises, des élus locaux, des diplomates et des négociateurs.

Libération, 07/07

En Bref

Selon Le Figaro, Marisol Touraine, a demandé à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) d’ouvrir une enquête concernant l’antiépileptique valproate de sodium aussi appelé Depakine, un médicament accusé d’avoir des effets indésirables sur le fœtus. La ministre de la Santé souhaite que l’Agence du médicament (ANSM) et la caisse nationale de l’Assurance-maladie recensent les enfants exposés in utero au Depakine et atteints de malformations ou souffrant de troubles neuro-comportementaux.

Le Figaro, 07/07

Régis Aubry, président de l’Observatoire national de la fin de vie, et Lucas Morin, chercheur au Karolinska Institutet à Stockholm (Suède), expliquent, dans Libération, qu’il faut « changer les mentalités sur la fin de vie ». Ils soulignent la nécessité d’utiliser les ressources existantes: « A quoi bon disposer de services de soins palliatifs si nous les mettons à contribution de manière désorganisée et inefficace ? ».

Libération, 07/07

Le Figaro souligne que, selon des chercheurs américains, français, brésiliens et japonais, les effets nocifs du soleil se poursuivent plusieurs heures après l’exposition. Evelyne Sage, chercheuse CNRS, indique : « Cette étude fait prendre conscience qu’il est encore plus grave que ce que l’on pensait de trop s’exposer au soleil ».

Le Figaro, 07/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube