Synthèse de presse

08 avril 2014

12h07 | Par INSERM (Salle de presse)

Alzheimer : un patch électronique pour traiter les malades

Le journal Les Echos présente les travaux d’une équipe de chercheurs de l’université de Séoul, publiés fin mars dans la revue Nature Nanotechnology, sur un patch autocollant destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le quotidien explique que celui-ci permet de « détecter les tremblements des patients », de « délivrer si nécessaire un médicament sous forme de nanoparticules » et de « stocker les informations à destination du personnel médical ». Le prototype, mis au point en collaboration avec une start-up de Cambridge spécialisée dans les tatouages électroniques, contient des couches de silicium de quelques dizaines de nanomètres. Les essais cliniques débuteront d’ici quelques années.

Les Echos, 08/04

En Bref

A l’occasion de la journée mondiale de la maladie de Parkinson, qui se déroulera le 11 avril, Libération souligne que 150 000 personnes sont concernées en France et que 14 000 nouveaux diagnostics sont posés chaque année. Cette pathologie, qui n’est pas guérissable, est la deuxième cause de handicap moteur chez l’adulte après les accidents vasculaires. Selon l’association France Parkinson, qui fête ses 30 ans cette année, « l’enfermement dû à la maladie de Parkinson n’est pas seulement physique. C’est aussi psychique. Un horizon d’incertitudes s’offre aux parkinsoniens ». Libération, 08/04
Le journal Les Echos s’intéresse aux innovations développées par une société de biotechnologies bretonne, Hemarina, afin de « pallier le manque de sang pour les transfusions ». Celle-ci a notamment mis au point « une technologie de rupture pour identifier un transporteur d’oxygène universel d’origine marine » : elle est parvenue à isoler d’un ver, l’arénicole, une molécule transportant jusqu’à 50 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine. Des essais cliniques vont être menés d’ici à fin 2014 sur l’HEMO2Life, un produit dédié à la préservation des greffons. Les Echos, 08/04
Le quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace présente le Science Tour, conçu par l’association des Petits Débrouillards, auquel l’Inserm s’associe à l’occasion de ses 50 ans. La campagne Science Tour s’arrêtera le 11 avril, à Strasbourg, pour notamment proposer un laboratoire « mobile », avec des animations en biologie, ainsi qu’une plateforme numérique, un musée virtuel sur la santé et le laboratoire des métiers. Les Dernières Nouvelles d’Alsace, 08/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube