Synthèse de presse

08 décembre 2015

12h59 | Par INSERM (Salle de presse)

L’Inserm recherche des volontaires pour tester un vaccin contre Ebola

Le Figaro indique que l’Inserm recrute, à partir de demain, 300 volontaires sains afin de « tester une nouvelle stratégie vaccinale contre le virus Ebola ». L’essai clinique EBOVAC2, coordonné par le Pr Rodolphe Thiébaut, épidémiologiste à l’Inserm, vise à évaluer l’efficacité de la stratégie vaccinale dite « prime-boost » dans la prévention d’Ebola. Cette stratégie « consiste à injecter à quelques semaines d’intervalles le même antigène, mais transporté par deux vecteurs différents. Le « prime » stimule la réponse immunitaire, le « boost » la renforce », explique le quotidien. Ce dernier ajoute que « la même étude a démarré cet été en Angleterre avec un nombre équivalent de volontaires ».

Le Figaro, 08/12

Pier-Vincenzo Piazza, lauréat du Grand Prix Inserm 2015

La Croix brosse le portrait de Pier-Vincenzo Piazza, directeur de recherche Inserm et directeur du Neurocentre Magendie à Bordeaux, qui doit recevoir aujourd’hui le Grand Prix Inserm 2015 au Collège de France, pour ses découvertes dans le domaine de la physiopathologie des maladies psychiatriques. Le quotidien souligne qu’il a permis « un autre regard sur la toxicomanie », en démontrant notamment que « l’addiction aux drogues était bien une maladie ».

Lire le communiqué « Pier-Vincenzo Piazza reçoit le Grand Prix Inserm 2015 » sur la salle de presse.

La Croix, 08/12

En Bref

Le premier petit patient allergique à l’arachide a été recruté au Canada pour bénéficier du traitement innovant, le patch Viaskin Peanut, développé par une société française de biotechnologies, rapportent Les Echos. L’étude clinique internationale de phase III, inclura 330 enfants, âgés de 4 à 11 ans, dans une trentaine de centres cliniques répartis dans plusieurs pays (Canada, Etats-Unis, Allemagne…) et s’achèvera au troisième trimestre 2016.

Les Echos, 08/12

Egora explique que « les modifications climatiques imposent de se familiariser avec de nouveaux diagnostics et de protéger les personnes les plus vulnérables ». Jean-François Guégan, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) à Montpellier, indique : « Il faut développer des réseaux de praticiens, comme le réseau Sentinelles, pour faire remonter l’information vers les agences régionales de santé et l’Institut de veille sanitaire (InVS) (…) ».

Egora, 07/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube