Synthèse de presse

08 mars 2016

12h24 | Par INSERM (Salle de presse)

Hausse des infarctus chez les jeunes femmes

Le Figaro souligne que, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut de veille sanitaire (InVS), depuis 2008, l’infarctus du myocarde augmente de façon régulière chez les femmes avant 65 ans. L’infarctus a ainsi progressé de 5% par an chez les femmes de 45 à 54 ans. Valérie Olié, épidémiologiste à l’InVS, indique : « Aujourd’hui, 25% des infarctus chez la femme surviennent avant 65 ans, contre 15% en 2002 ». « Chez les moins de 65 ans victimes d’infarctus, le tabac est le plus souvent le seul facteur de risque » souligne le quotidien. Un quart des femmes fument quotidiennement, constate l’InVS. Le Figaro souligne en outre que le BEH présente les chiffres du registre des AVC (Accidents vasculaires cérébraux) dijonnais qui montrent une hausse des AVC avant 55 ans pour les deux sexes.

Le Figaro, 08/03

En Bref

A l’occasion de la Semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose, qui se déroule du 7 au 13 mars, Lemonde.fr se penche sur cette maladie gynécologique fréquente mais mal connue. Selon l’Inserm, 10% des femmes en âge de procréer sont touchées par cette pathologie, qui se caractérise par « la présence de tissus semblables à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus, et peut toucher différents organes », explique Lemonde.fr.

Lemonde.fr, 07/03

Science & Vie publie, dans son hors-série consacré à « L’agriculture du futur », un dossier sur la santé des agriculteurs. Le mensuel explique que « si les agriculteurs bénéficient d’une meilleure espérance de vie que la population générale, ils présentent des risques de cancers plus élevés. En cause : l’exposition aux pesticides ». Selon Pierre Lebailly, Unité Inserm 1086 « Cancers et prévention », « en 1991, lorsque nous avons entamé nos travaux, les agronomes n’envisageaient guère que l’on se passe de pesticides (…) ».

Science & Vie, 08/03

Les Echos s’intéressent à LLTech, société ayant développé un appareil qui « analyse les cellules cancéreuses en temps réel ». Cette société a exploité les travaux de Claude Boccara, directeur scientifique à l’ESPCI Paris-Tech, sur un système d’imagerie, la tomographie par cohérence optique plein champ. Un prototype a été placé à l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif.

Les Echos, 08/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube