Synthèse de presse

08 novembre 2016

13h41 | Par INSERM (Salle de presse)

Ouverture d’une « salle de shoot » transfrontalière à Strasbourg

L’AFP et 20Minutes.fr rendent compte de l’ouverture, après Paris, de la deuxième salle de shoot en France, à Strasbourg, « une structure transfrontalière qui aura pour vocation à aider et accompagner les toxicomanes français et allemands ». Cette salle est installée au sein des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS). Cette expérimentation strasbourgeoise est lancée par l’association Ithare qui prévoit « 80 à 100 passages » par jour. Selon les derniers chiffres de l’association, à Strasbourg, 30% des consommateurs d’opiacés – principalement d’héroïne – sont porteurs d’une hépatite C.

AFP, 07/11, 20Minutes.fr, 07/11

Réhabilitation de la greffe de mains en France

Le Figaro indique qu’après la transplantation cet été aux Etats-Unis d’une jeune Française amputée des quatre membres, les députés ont voté, mercredi dernier, l’amendement 936 en première lecture dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017. Cet amendement réhabilite, en France, les greffes « d’organes ou de tissus ou de greffe composite exceptionnelle de tissus vascularisés » : mains, membres inférieurs, visages. Selon l’amendement, « l’agence régionale de santé peut, après avis conforme d’un comité national constitué à cet effet, autoriser un établissement de santé à pratiquer une activité de greffe exceptionnelle ».

Le Figaro, 08/11

En Bref

Denis Peschanski, historien, directeur avec le neuropsychologue Francis Eustache, du programme transdisciplinaire de recherche baptisé « 13 novembre », porté par le CNRS et l’Inserm, explique sur le site Telerama.fr les caractéristiques de ce programme qui vise à étudier la construction et l’évolution de la mémoire après les attentats, à travers le recueil et l’analyse de témoignages de 1000 personnes volontaires durant dix ans, Ce travail permettra de comprendre comment s’articulent les mémoires privées et publiques.

Telerama.fr, France Culture, 07/11

Selon une étude, menée par James Crowe et ses collègues du Centre médical de l’Université Vanderbilt (Nashville, Tennessee, Etats-Unis), publiée dans la revue Nature, un nouveau traitement avec anticorps d’origine humaine pourrait prévenir les dommages chez les fœtus de souris gestantes infectées par le virus Zika, rapporte l’AFP. Des études sur l’effet protecteur de ces anticorps doivent toutefois « être faites sur des singes, qui sont, contrairement aux souris, naturellement sensibles au virus Zika et ont une grossesse semblable à celle des humains », soulignent les auteurs de l’étude.

AFP via Ouest-france.fr, 07/11, The Wall Street Journal Europe, 08/11

Selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, « avec un recul de dix ans, la surmortalité globale des personnes diabétiques traitées par médicaments est élevée tant pour les hommes (+55%) que pour les femmes (+63%) par rapport à la population générale », rapporte Le Figaro. Cependant, on constate, en comparant les cohortes suivies entre les périodes 2002-2006 et 2007-2012, que la surmortalité, calculée sur cinq ans, a diminué de +53% à +34% chez les hommes.

Le Figaro, 08/11

La Tribune souligne la publication d’un guide par la Haute autorité de santé et la Commission nationale informatique et liberté (CNIL) afin de « proposer un cadre de développement assurant la qualité et la fiabilité des applications » santé.

La Tribune, 08/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube