Synthèse de presse

09 août 2016

12h33 | Par INSERM (Salle de presse)

Une étude permet de mieux comprendre les modifications de l’activité cérébrale lors de l’hypnose

Le Pr David Spiegel, de l’université de Stanford, a étudié à l’aide d’IRM fonctionnelles, les modifications de l’activité cérébrale de 57 étudiants soumis à un protocole d’hypnose. « On observe une réduction de l’activation des régions cérébrales (cortex cingulaire dorsal antérieur) qui évaluent le contexte, nous aident à décider parmi la multitude de choses qui nous entourent lesquelles il faut ignorer et celles qui méritent notre attention », explique-t-il au Figaro. L’entrée en hypnose, à laquelle un tiers des personnes serait réfractaire, est en outre associée à « une augmentation des connexions entre la partie du cerveau impliquée dans le contrôle exécutif (le cortex préfrontal dorsolatéral) et la partie qui règle les fonctions corporelles (insula) », poursuit David Spiegel. Son étude a également mis en évidence « l’inversion de la connexion fonctionnelle entre la région de contrôle exécutif et une région profonde du cerveau qui gère les pensées intérieures et la rumination mentale (cortex cingulaire postérieur) », explique le professeur américain.

Le Figaro, 09/08

Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique

À l’occasion de la tenue de la sixième Conférence internationale de Tokyo les 27 et 28 août sur le développement de l’Afrique (TICAD VI), Jeune Afrique souligne que le Japon s’est depuis longtemps « engagé à renforcer les systèmes de santé en Afrique, à y améliorer l’accès aux soins de santé de base et à lutter contre les maladies infectieuses ». En 2013, Tokyo a annoncé la mise en œuvre d’un plan pour contribuer au progrès d’une couverture sanitaire universelle. Le pays a en outre débloqué plus de 200 millions de dollars pour fournir au continent une assistance sanitaire et humaine dans le cadre de la lutte contre Ebola. Parallèlement, le gouvernement japonais encourage les entreprises nippones à participer à une coopération pour éradiquer l’épidémie, souligne l’hebdomadaire. Une filiale de Fujifilm a fourni à la Guinée un médicament antiviral, l’Avigan (favipiravir), qui a « montré des signes d’efficacité contre le virus Ebola ».

Jeune Afrique, 07/08

En Bref

Les États-Unis pourraient débloquer des fonds pour « financer la recherche associant des cellules souches humaines à des embryons animaux », rapporte l’Humanité. Ce domaine de recherche permettrait d’ouvrir d’immenses perspectives dans le traitement de maladies dégénératives ou dans la création d’organes destinés à des greffes. De nombreux débats d’ordre éthique ont amené les autorités américaines à lancer une consultation auprès du public et des spécialistes.

L’Humanité, 09/08

Bristol-Myers Squibb (BMS) a annoncé que l’essai de phase III de l’Opdivo n’avait pas atteint les objectifs d’efficacité attendus. Ce médicament d’immunothérapie n’a pas permis de ralentir la progression des symptômes chez des patients atteints d’un cancer du poumon à un stade avancé. D’après La Tribune, BMS va poursuivre les essais cliniques en combinant l’Opdivo avec le Yervoy, un produit utilisé contre les mélanomes avancés.

La Tribune, 09/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube