Synthèse de presse

09 septembre 2014

12h11 | Par INSERM (Salle de presse)

Alim-Louis Benabid, co-lauréat du prix Lasker 2014

Le neurochirurgien français Alim-Louis Benabid a reçu, le 8 septembre, le prix spécial Albert Lasker en science médicale, décerné par la Fondation américaine Lasker, annoncent les quotidiens en ligne Lemonde.fr et lefigaro.fr, ainsi que 20 Minutes (édition Grand Paris). Il a notamment dirigé l’unité Inserm 318 « Neurobiologie préclinique » de 1988 à 2006. Le prix Albert Lasker, internationalement reconnu, récompense le chercheur pour ses travaux sur la maladie de Parkinson. Lemonde.fr et Lefigaro.fr précisent que le Pr Benabid, membre de l’Académie des Sciences, partage cette distinction avec le neurologue américain Mahlon DeLong « pour leur mise au point de la technique dite de « Stimulation cérébrale profonde » (SCP) ». Pour la Fondation, dont les propos sont repris par les deux journaux en ligne, leurs travaux « ont permis d’améliorer la vie de plus de 100.000 patients à travers le monde ayant subi cette intervention chirurgicale».

Pour en savoir plus, lire notre communiqué « Alim Louis Benabid reçoit le prix Lasker 2014 »

Le Monde.fr, 08/09, Lefigaro.fr, 08/09, 20 Minutes, édition Grand Paris, 09/09.

En Bref

La Croix évoque « les nouvelles sentinelles de l’environnement et de la santé ». Le quotidien explique que chacun peut devenir « un agent de santé publique » via les outils de communication moderne. Le journal cite par exemple l’Inserm qui « expérimente depuis trois ans une extension du réseau Sentinelles au grand public ». Les internautes peuvent ainsi, via leur participation sur le site grippenet, contribuer à une meilleure connaissance en temps réel de la situation de la grippe en France et de la manière dont celle-ci se propage.

La Croix, 09/09

Le Figaro s’intéresse aux travaux d’une équipe, pilotée par MaryAnn Noonan et Matthew Rushworth de l’université d’Oxford, mettant en évidence des variations de l’organisation cérébrale chez les macaques rhésus en fonction de leur rang social. Après avoir analysé par Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) la structure et le fonctionnement du cerveau de 25 singes, les chercheurs ont notamment découvert que, chez les singes dits « dominants », « trois zones sont plus riches en matière grise et ces régions interagissent davantage ».

Le Figaro, 09/09

Libération note la publication d’une vaste étude dans le Journal of the American Medical Association constatant que « les femmes atteintes d’un cancer du sein ayant opté pour une double mastectomie ont survécu aussi longtemps que celles ayant subi une ablation de la tumeur suivie d’une radiothérapie ». Le quotidien précise que ce travail a porté sur près de 19 000 femmes en Californie souffrant d’un cancer du sein entre 1998 et 2011.

Libération, 09/09

Le Figaro rend compte d’une étude présentée lors du Congrès européen de pneumologie et réalisée par le Dr Christina Tischer de l’Institut d’épidémiologie Helmholtz, révélant que « faire dormir son bébé sur une peau animale » « pourrait contribuer à abaisser le risque de développer une allergie respiratoire». Le Dr Tischer a analysé le profil génétique de 2 441 enfants de Munich et Leipzig au début des années 1990. Le risque de développer un asthme allergique était réduit de 79%, à 6 ans, et de 41% à 10 ans, pour les enfants ayant dormi sur une peau de bête durant leurs premiers mois de vie.

Le Figaro, 09/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube