Synthèse de presse

10 août 2016

12h16 | Par INSERM (Salle de presse)

Etude sur la Dépakine

Entre 2007 et 2014, plus de 10 000 femmes enceintes auraient pris de la Dépakine, un antiépileptique accusé notamment de provoquer des malformations chez le fœtus, alors que les dangers pour les enfants à naître étaient déjà connus. affirme Le Canard Enchaîné. Le journal précise que ce chiffre figure dans « une étude « alarmante » menée conjointement par l’agence du médicament (ANSM) et la CNAMTS ». Contacté par le journal, le cabinet de Marisol Touraine a indiqué qu’« une première partie de l’étude [avait] été communiquée mi-juillet au ministre. L’étude complète sera très prochainement rendue ». Utilisée pour traiter l’épilepsie, la Dépakine est commercialisée en France par Sanofi depuis 1967, puis sous forme générique par d’autres laboratoires.

Le Canard Enchaîné, 10/08

Un implant intelligent pour régénérer une articulation abimée

Pleine Vie souligne que de nouveaux médicaments (lubricine, bisphosphonates, biomatériaux, etc.) et des techniques chirurgicales innovantes devraient permettre d’améliorer les traitements de l’arthrose. À Strasbourg, une équipe de l’Unité Inserm 1109 « Nanomédecine régénérative ostéoarticulaire et dentaire » a créé un implant ostéo-articulaire « intelligent » qui pourrait régénérer une articulation abîmée par l’arthrose. Il s’agit « de s’atteler à la réparation de l’os sous-chondral et du cartilage en combinant des cellules souches et des facteurs de croissance de l’os. Cette organisation en trois dimensions mime l’environnement physiologique de l’articulation et offre une porosité adéquate pour l’infiltration des cellules souches », indique le Dr Nadia Jessel-Benkirane. « Lorsque ces cellules grandissent et se divisent, elles s’infiltrent plus profondément dans la membrane poreuse et déclenchent la libération des facteurs de croissance, qui à leur tour stimulent la prolifération des cellules. »

Retrouvez le communiqué « Des implants innovants pour réparer le cartilage ».

Pleine Vie, 01/09

En Bref

L’Express qui consacre un dossier au ventre, indique que l’étude des « 100 000 milliards de bactéries » présentes dans la flore intestinale permettrait de changer la façon de soigner. L’analyse du microbiote permettrait par exemple, avec une fiabilité de 90%, de prédire le risque d’obésité, contre 60% avec une analyse du génome, rapporte l’hebdomadaire. Selon les chercheurs, « plus on avance en âge, plus la stabilité et la diversité du microbiote diminuent ». Le Pr Gabriel Perlemuter explique dans un entretien comment protéger ces bactéries avec de bonnes habitudes alimentaires.

L’Express, 10/08

Un bébé né avec une grave malformation du cerveau due au virus Zika est mort, peu après sa naissance, au Texas. Il s’agit du premier décès lié au virus dans cet Etat américain, précise l’AFP. Selon les autorités sanitaires, tous les cas sont « liés à des voyages à l’étranger dans des zones où la transmission du virus est active ».

AFP via Tv5monde.com 09/08

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube