Synthèse de presse

11 février 2015

13h09 | Par INSERM (Salle de presse)

Alzheimer : baisse de la prévalence de la maladie dans la population agricole

Le journal La Croix rend compte des résultats d’une étude menée par Jean-François Dartigues, neurologue et membre de l’Unité Inserm 897 « Centre de recherche Inserm épidémiologie et biostatistique », réalisée auprès de 1 000 retraités agricoles. Ces travaux révèlent qu’en vingt ans, la maladie d’Alzheimer a chuté de 38% dans cette population. Ces travaux ont consisté à « analyser l’évolution de la prévalence [nombre de malades à un instant donné] des démences en comparant deux échantillons d’agriculteurs suivis dans le cadre de deux études épidémiologiques, l’une menée depuis 1988 sur une cohorte de 3 777 personnes, dont 600 agriculteurs (étude Paquid), l’autre mise en place en 2008 et portant sur 1 000 agriculteurs de Gironde (étude AMI) », souligne-t-il. Il indique que « d’une manière générale, cette génération de ruraux veille davantage à sa santé globale et a vu ses conditions de vie s’améliorer ».

France Inter, France Info, France 5, 10/02,
La Croix, 11/02

En Bref

L’Express rend compte des travaux de Christophe Bernard, Unité Inserm 1106 « Institut de neurosciences des systèmes – INS », visant à coupler l’électroencéphalogramme (EEG) et l’imagerie par résonnance magnétique (IRM), afin de « mieux voir le cerveau ». Ce chercheur souhaite créer un conducteur biocompatible en carbone dans une optique pluridisciplinaire. Un prototype pourrait être disponible « dans les deux ans à venir », précise-t-il.

 L’Express, 11/02

Selon une étude canadienne, publiée dans The European Heart Journal, « doser le taux de sucre dans le sang des patients lors de leur arrivée aux urgences [pour insuffisance cardiaque aiguë] serait un moyen simple et peu coûteux de repérer les malades à risque », rapporte Le Figaro. Ces chercheurs ont en effet constaté qu’« une personne hospitalisée pour insuffisance cardiaque aiguë, non diabétique, avant son hospitalisation mais dont la glycémie excède 1 gramme de glucose par litre de sang lors de son entrée aux urgences, a un risque plus élevé de mourir précocement ou d’être à nouveau hospitalisée ».

 Le Figaro, 11/02

 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube