Synthèse de presse

13 décembre 2017

12h31 | Par INSERM (Salle de presse)

Le rôle de Zika dans la microcéphalie expliqué

Une équipe internationale, réunie au sein du consortium européen ZIKAlliance, coordonné par l’Inserm, vient d’expliquer les mécanismes par lesquels le virus Zika peut induire une microcéphalie chez le fœtus. Ces chercheurs, dirigés par Marc Lecuit (Institut Pasteur, Inserm, université Paris-Descartes, hôpital Necker-Enfants Malades, AP-HP) et Laurent Nguyen (université de Liège) ont combiné analyses de fœtus humains infectés par le virus, cultures de cellules-souches neuronales humaines et d’embryons de souris. Leurs travaux mettent en lumière deux mécanismes distincts aboutissant à une importante baisse des populations de neurones présents dans le cortex de ces bébés. Dès lors que le virus Zika a infecté les cellules souches neuronales du fœtus, celles-ci vont se contenter de produire des neurones de manière directe, quel que soit le stade de développement cérébral, ce qui a pour conséquence de produire moins de neurones.

Lepoint.fr, 12/12, Le Monde, 13/12

Reprise du communiqué du 11/12 « Comment le virus Zika induit la microcéphalie congénitale« 

Des chercheurs confirment l’existence d’un « stress mitochondrial »

Une équipe de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), dont les travaux ont été publiés le 6 décembre dans Nature, montre que les mitochondries, ces minuscules usines à énergie de nos cellules, sont stressées en cas de démence neurodégénérative. Cette étude ouvre une nouvelle voie, inexploitée jusque-là, souligne Le Monde. L’équipe de l’EPFL, dirigée par Johan Auwerx, a confirmé l’existence d’un « stress mitochondrial » associé aux processus moléculaires à l’œuvre dans la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont d’abord observé ce stress dans les neurones de huit patients atteints de cette démence, comparés à huit personnes en bonne santé, puis dans deux modèles animaux, le ver Caenorhabditis elegans et la souris, porteurs de mutations affectant la production ou la réparation d’une protéine, la bêta-amyloïde.

Le Monde, 13/12

En Bref

 

Selon des chercheurs du SWOG, un réseau d’essais cliniques sur le cancer financé par le National Cancer Institute (NCI) aux Etats-Unis, l’acupuncture serait efficace pour soulager les femmes sous hormonothérapie lors d’un cancer du sein des douleurs articulaires. Les chercheurs souhaitent que leurs conclusions influencent la pratique médicale ainsi que la volonté des assureurs de prendre en charge l’acupuncture pour les femmes sous inhibiteurs de l’aromatase.

Santemagazine.fr, 12/12

Selon Lina Morch (service de gynécologie du Rigshospitalet et université de Copenhague) et ses collègues dont l’étude est publiée dans le New England Journal of Medicine, le risque de cancer du sein est majoré de 20% par la prise de contraceptifs hormonaux. Ainsi, un cancer du sein supplémentaire sera découvert parmi 7 690 femmes prenant ce type de contraception pendant un an, rapporte Le Monde. Cependant, cette augmentation du risque de cancer du sein est à relativiser du fait des effets protecteurs de ces contraceptifs vis-à-vis d’autres tumeurs (de l’ovaire, du corps utérin et colorectale).

Le Monde, 13/12

Un essai clinique inédit dans l’autisme doit être lancé en 2018 par Joël Doré, directeur de recherche agronomique (Inra) et membre de la fondation FondaMental. Ce projet, intitulé MicrobiAutisme, est lauréat de la 6e édition du prix Marcel-Dassault 2017 pour la recherche sur les maladies mentales (300 000 euros). Avec son équipe, le chercheur s’apprête à étudier le microbiote intestinal de 150 autistes Asperger.

Le Figaro, 13/12

 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube