Synthèse de presse

14 décembre 2016

14h13 | Par INSERM (Salle de presse)

Action collective des victimes de la Dépakine

Pour la première fois en France, une action de groupe va être lancée par une association constituée par quatorze familles, contre le laboratoire pharmaceutique Sanofi, annonce le Figaro. En cause, la Dépakine produit par ce laboratoire, anticonvulsant très largement prescrit aux femmes épileptiques et bipolaires depuis 1967, soupçonné d’être à l’origine de malformations congénitales mais aussi de troubles du comportement ou encore d’autisme. L’objectif de cette action est que « la justice se prononce sur la responsabilité de Sanofi (…) pour que le laboratoire soit contraint à indemniser les victimes », précise l’avocat de l’association.

Le Figaro, 14/12, Le Monde, 13/12

La France recense plus de 10 millions de malades chroniques

Selon les données publiées par l’Assurance Maladie, en 2015, 10,099 millions de personnes souffraient de maladies chroniques en 2015 (soit 1,4 million de nouveaux cas par rapport à 2014). Ces personnes qui souffrent de diabète, d’insuffisance respiratoire, d’ Alzheimer…, bénéficient du dispositif donnant droit à une prise en charge à 100% par la Sécurité sociale Dans une étude publiée en juin dernier, l’Assurance Maladie « tentait d’expliquer cette progression des effectifs de 4,9% par an entre 2005 et 2012, puis 2,7% par an en moyenne entre 2012 et 2014, par la croissance de la population et son vieillissement », précisent Les Echos.

Les Echos, 14/12

En Bref

Selon les données de l’Irsan, l’institut de recherche pour la valorisation des données de santé, le nombre de syndromes grippaux est en nette progression depuis deux semaines sur l’ensemble du territoire, rapportent Bfmtv.com et Santemagazine.fr. Les taux d’incidence les plus élevés sont enregistrés en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne et Ile-de-France, précise l’Irsan. Les prélèvements réalisés ont permis de constater que le virus grippal A (H3N2) est le plus détecté.

Bfmtv.com, Santemagazine.fr, 13/12

Dans son édition Science et Médecine, Le Monde s’intéresse à la sexologie et montre que celle-ci est marquée par les mêmes clichés, malgré l’évolution de ses différentes approches. Alain Giami, chercheur Inserm, invité le 12 décembre au colloque « Histoires de la sexologie » à l’université de Lausanne, explique : « Il paraît impensable de traiter la fonction sexuelle féminine sous son angle purement physiologique ».

Le Monde, édition Science et Médecine, 14/12

Le Figaro a enquêté sur « les dossiers noirs des autorités sanitaires ». Parmi ces dossiers, le quotidien cite notamment un anticoagulant très prescrit en France, le Préviscan, réputé dangereux, suite à une enquête sanitaire menée par l’Agence du médicament (ADM).

Le Figaro, 14/12

Une alternative technologique à la vascularisation veineuse arrive sur le marché européen pour le traitement de l’ischémie critique des membres inférieurs (ICMI), annoncent Les Echos. Ce dispositif est une alternative aux amputations dont peuvent être victimes les patients souffrant d’ICMI.

Les  Echos, 14/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube