Synthèse de presse

16 avril 2014

12h35 | Par INSERM (Salle de presse)

Médicaments : les Français sont moins confiants

Selon l’enquête annuelle réalisée par Ipsos pour Les Entreprises du médicament (Leem), on assiste pour la première fois à une chute de la confiance des Français dans les médicaments. Le Monde rapporte, dans son édition Science & Médecine, que ce sondage, réalisé sur Internet auprès de 1 000 personnes, fait état d’une baisse de 12 points par rapport à 2013, le niveau de confiance étant passé de 75% à 87%. Tous les types de médicaments, à des degrés divers, sont concernés. Le quotidien souligne que 88% des personnes interrogées accordent leur confiance aux médicaments sur ordonnance tandis que 66% des sondés font confiance aux génériques et aux produits sans ordonnance. Les Français continuent, pour s’informer, de plébisciter les médecins (94%), les pharmaciens (87%) ainsi que les chercheurs (87%).

Le Monde, édition Science & Médecine, 16/04

En Bref

La Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine du médicament, vient d’approuver XStat, un dispositif contre les hémorragies massives, « première cause de décès évitable au combat ». Le Figaro explique que ce dispositif est composé « d’une seringue de 3 centimètres de diamètre, remplie de 92 éponges extensibles ». Ces dernières, qui gonflent au contact du sang ou des fluides corporels, peuvent « absorber près de 300 ml de liquide » dans une seringue.

Le Figaro, 16/04

Le Monde revient, dans son édition Science & Médecine, sur la question du vaccin destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus. Le journal évoque une communauté médicale « divisée ». Une pétition réclamant la mise en place d’une mission parlementaire, initiée par l’association Med’Océan, a recueilli plus de 1 000 signatures. Sept sociétés savantes, s’opposant au « discrédit » jeté sur ces vaccins [Gardasil et Cervarix], ont quant à elles signé un appel à contre-pétition publié dans Le Quotidien du médecin le 10 avril.

Le Monde, édition Science & Médecine, 16/04

Le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a assuré que la propagation de l’épidémie due à Ebola en Guinée est «contrôlée ». La Croix souligne que le gouvernement et les organisations humanitaires ont mis en place plusieurs actions de prévention et de sensibilisation. Le quotidien explique que le sud du pays constitue le principal foyer et qu’aucun nouveau cas n’a été recensé en dehors des zones identifiées. Cependant, l’épidémie, ayant causé selon le dernier bilan la mort de 112 personnes, « ne disparaîtra au mieux que dans deux mois ».

La Croix, 16/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube