Synthèse de presse

16 mars 2016

12h17 | Par INSERM (Salle de presse)

Près d’un décès sur quatre dans le monde lié à un environnement nocif

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié hier, près d’un décès sur quatre dans le monde est dû chaque année à des environnements dégradés, rapportent Les Échos. Quelque 12,6 millions de morts sont liés à la « pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition à des substances chimiques, le changement climatique, et les rayons UV », souligne le rapport. La pollution de l’air est à l’origine de 2,5 millions de décès par an par AVC et de 2,3 millions de morts par maladie cardiaque. Le quotidien explique qu’à ce « bilan très lourd », « s’ajoute le poids des cancers (1,7 million de décès) et des maladies respiratoires (1,4 million) ». En revanche, les pathologies infectieuses (maladies diarrhéiques, paludisme) font moins de victimes (846 000 décès) que dans le premier rapport de l’OMS en 2002. 

Les Échos, 16/03

Zika : une contamination au 1er trimestre de grossesse plus à risque pour les microcéphalies

Une équipe de l’Institut Pasteur (Paris) et des centres hospitaliers de Tahiti, Necker et Trousseau chiffre, pour la première fois, le risque de microcéphalie chez un fœtus dont la mère a été contaminée par Zika, durant sa grossesse. « Nous avons calculé qu’une femme contaminée par Zika durant sa grossesse avait un risque de un sur cent de donner naissance à un enfant microcéphale », indique Simon Cauchemez, premier auteur et responsable du laboratoire Modélisation mathématique des maladies infectieuses à l’Institut Pasteur. Une contamination de la mère au 1er trimestre de grossesse explique particulièrement les microcéphalies observées.

Le Figaro, 16/03

En Bref

Dans son édition Science & Médecine, Le Monde rend compte de deux études qui confirment l’impact négatif sur le sommeil des nouvelles technologies lors du coucher. L’enquête « Le sommeil des jeunes, pays des écrans en veille », réalisée auprès de 600 élèves du CE2 à la 4e, constate que 30% des élèves de 4e trouvent le sommeil après 23 heures en semaine. Les élèves sont de plus en plus nombreux à être sur un écran avant de s’endormir. L’enquête INSV-MGEN, quant à elle, menée auprès de 1 013 personnes âgées de 18 à 65 ans, à l’occasion de la Journée du sommeil du 18 mars, révèle que neuf Français sur dix s’adonnent aux nouvelles technologies le soir. Claude Gronfier, chercheur en chronobiologie à l’Inserm, indique : « Depuis 2011, une vingtaine d’études sur l’impact négatif de la lumière bleue des écrans sur le rythme circadien et le sommeil ont été publiées ».
Le Monde, édition Science & Médecine, 16/03

La chercheuse française Emmanuelle Charpentier, qui recevra le 24 mars prochain à Paris un Prix L’Oréal-Unesco « Pour les Femmes et la Science », a accordé un entretien à L’Express. Elle y revient notamment sur ses recherches et sur sa découverte du CRISPR-Cas 9, une boîte à outils révolutionnant la biologie moléculaire.
L’Express, 16/03

A l’occasion de la semaine nationale de lutte contre le cancer, du 16 au 22 mars, La Tribune fait le point sur « les principales performances de la France » dans ce domaine. Henri Pujol, cancérologue, ancien président de la Ligue contre le cancer, souligne que « la France est le deuxième pays européen après la Suède pour la qualité des soins en cancérologie ». Selon l’Institut national du cancer (INCa), la mortalité a chuté de 1,5% par an pour les hommes et de 1% pour les femmes chaque année, entre 1980 et 2012. La France a l’un des meilleurs taux de guérisons européens pour le cancer du sein et chez les enfants.
La Tribune, 16/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube