Synthèse de presse

16 septembre 2015

14h43 | Par INSERM (Salle de presse)

Recherche et éthique biomédicale

Jean-François Mattei, président honoraire de la Croix-Rouge française, revient sur les travaux d’une équipe de chercheurs chinois ayant consisté à modifier génétiquement des embryons humains. Il explique : « Le but affiché était de démontrer à partir d’embryons porteurs du gène de la bêta-thalassémie (maladie du sang incurable et potentiellement létale) qu’il était possible de le corriger pour obtenir un gène normal ». Il souligne les problèmes d’« éthique biomédicale » de ce type d’études qui « [conduiraient] plus vite qu’on ne le croit (…) à la modification du patrimoine génétique ». Selon lui, il est « urgent de marquer une pause pour prendre le temps de mesurer la nature des enjeux car l’avenir de l’homme et de notre humanité pourrait en dépendre ».

La Croix, 16/09

Le mythe de l’effet des graisses saturées sur la santé cardiaque

Dans Libération, Olivier Postel-Vinay, fondateur et directeur du magazine « Books », s’interroge : « Faut-il écouter son médecin ? ». Il explique en effet que le « dogme » des médecins sur l’effet néfaste des mauvaises graisses est remis en cause par des études. Une méta-analyse, publiée cet été dans le British Medical Journal, affirme que « La consommation de graisses saturées n’est pas associée à la mortalité, à la maladie cardiovasculaire, à la maladie coronaire, à l’infarctus ni au diabète », souligne-t-il. Selon lui, ce consensus scientifique se serait construit « sur une cathédrale d’études biaisées, qui ont été prises pour argent comptant, ont fait la fortune des laboratoires pharmaceutiques et agroalimentaires, et ont poussé la carrière des ténors de la cardiologie ».

Libération, 16/09

En Bref

Une équipe de l’University College (Londres), dont les travaux sont publiés dans Current Biology, indique que « nous jugeons la peau d’autrui plus agréable que la nôtre », explique Le Monde. Selon l’étude, « ce phénomène favoriserait nos comportements sociaux ». Pour Emmanuel Bourinet (CNRS-Inserm, université de Montpellier),  « (…) Ce processus joue un rôle important dans la survie de l’espèce ».

Le Monde, Science & Médecine, 16/09

Le Figaro et La Croix soulignent que près de 700 habitants d’un village du nord de la Sierra Leone sont en quarantaine pendant 21 jours, suite au décès, dimanche, d’une jeune fille de 16 ans atteinte par le virus Ebola.

Le Figaro, La Croix, 16/09

Le Monde se penche sur les mathématiques sollicitées dans de nombreux domaines mais «avec nombre erreurs à la clé ». Le journal souligne : « Estimations boursières, évaluation des salariés, tests ADN… Supposées infaillibles, les formules utilisées dans différents domaines d’application sont parfois hasardeuses ». Les conséquences peuvent s’avérer dramatiques, ajoute le quotidien.

Le Monde, Science & Médecine, 16/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube