Synthèse de presse

17 août 2016

12h37 | Par INSERM (Salle de presse)

Le repos ne résout pas le burn-out

Le Figaro s’intéresse à une étude germano-suisse publiée dans la revue Frontiers in Psychology qui met en évidence que le burn-out ne disparaît pas après une période de vacances, car il comporte de nombreux symptômes que le repos ne résout pas. Non reconnu en France comme une maladie par l’Académie de médecine, « le burn-out est généralement défini comme une réponse prolongée à des facteurs de stress émotionnels et interpersonnels chroniques au travail », précise le Pr Veronika Brandstätter (Université de Zurich, Suisse). Selon ces résultats « c’est avant tout l’inadéquation des besoins relationnels qui est liée au burn-out », indique le quotidien. De fait, les auteurs de l’étude affirment que pour qu’un salarié se sente mieux, il faut proposer des changements qui permettent de rapprocher son travail de ses aspirations.

Le Figaro, 17/08

Protéger des séquelles de l’AVC grâce à un masque à oxygène

Dans le magazine Notre Temps, Jean-Claude Baron, médecin et directeur de recherche Inserm au sein de l’Unité Inserm 894 « Centre de psychiatrie et neurosciences », explique qu’un masque à oxygène pourrait permettre de protéger les personnes atteintes d’un AVC aigu des séquelles neurologiques. Une étude qu’il a mené avec ses collègues allemands et anglais, montre chez l’animal, qu’un apport externe en oxygène permet de protéger la zone du cerveau atteinte, mais encore viable. « Résultat : pas de perte neuronale, ni handicap ».

Retrouvez le communiqué « Un masque à oxygène pour éviter les séquelles de l’AVC ? » sur la salle de presse de l’Inserm.

Notre Temps, 01/09

En Bref

L’AFP informe que le Dr David Baud, gynécologue-obstétricien du centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV, Lausanne) et ses collègues ont lancé un registre international permettant le recensement des femmes enceintes exposées au virus Zika, afin de mieux cerner le risque pour la santé de leurs futurs bébés.

AFP via France24.com, 16/08

La Tribune souligne que les autorités brésiliennes ont lancé le 13 août une grande campagne de vaccination contre la dengue. Près de 500 000 personnes se verront injecter le premier vaccin au monde autorisé contre cette maladie. Il s’agit du Dengvaxia du groupe Sanofi.

La Tribune, 17/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube