Synthèse de presse

18 décembre 2014

13h01 | Par INSERM (Salle de presse)

Le doctorat retrouve ses lettres de noblesse

Le magazine L’OBS consacre un vaste dossier au doctorat, un titre prestigieux, qui donne à ses détenteurs une carte à jouer auprès des entreprises en quête d’innovation. Toutefois souvent associé à l’image négative que dégagent les universités, le doctorat n’était jusqu’ici pas très bien perçu en France, mais un revirement de situation est en train de s’opérer. La loi de juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur apporte une reconnaissance des doctorants dans la haute fonction publique avec une grille des salaires précise. Dans le privé des accords de branche sont prévus en 2016. Actuellement les docteurs (hors docteurs en médecine) connaissent un taux d’insertion qui atteint 94%, toutefois la qualité des débouchés varie d’une discipline à l’autre. L’hebdomadaire remarque que cinq ans après leur soutenance, 52% des doctorants travaillent dans la recherche publique ou académique, 25% dans la recherche privée. Les 23% restants s’orientent vers un autre domaine. 

L’OBS hors-série, 18/12

Le président malien souhaite s’engager dans le renforcement des systèmes de santé

Face à l’épidémie d’Ebola qui touche sévèrement le continent africain, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, s’exprime dans la rubrique « Autrement dit » de La Croix, affirmant : « Plus que jamais, les pays d’Afrique doivent asseoir les conditions propices à la stabilité politique et économique, c’est-à-dire développer et renforcer la santé des populations ». « Jouir d’une bonne santé permet de prendre son destin en main », précise-t-il, conscient du chemin qu’il reste encore à parcourir. « Ensemble, nous pouvons créer de la stabilité et éradiquer la pauvreté, mais nous devrons tout d’abord veiller à renforcer nos systèmes de santé pour garantir la bonne santé des populations et protéger tous nos enfants ».

La Croix, 18/12

En Bref

Dans un entretien au Quotidien du Médecin, le Professeur Delfraissy, coordinateur interministériel des opérations de lutte contre Ebola, fait le point sur les leçons à tirer de l’épidémie et met en évidence la prise de conscience tardive de l’ampleur de la situation. Il relève toutefois qu’« une vraie mobilisation internationale s’est mise en place » et rappelle que « le virus a été isolé et séquencé par les équipes du CNR, IPP et P4 Inserm de Lyon ». Le Quotidien du Médecin, 18/12

Les Echos indiquent que la société Pharnest publie aujourd’hui dans Orphanet Journal of Rare Diseases les résultats de son étude clinique de phase II pour son candidat médicament PXT-3003 dans la maladie de Charcot-Marie Tooth de type 1A, qui donnent un réel espoir dans la lutte contre les maladies dégénératives. « Au-delà de la stabilisation de la maladie, nous avons montré une amélioration significative de 14,4 % du score ONLS, ce qui est très rare pour une maladie neurologique », indique Daniel Cohen, président fondateur de Pharnext. Les Echos, 18/12

L’Humanité Dimanche annonce que du 22 au 26 décembre, France Culture diffusera une série d’émissions sur le thème du cerveau, en partenariat avec l’exposition « Cerveau » présentée à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris. Hervé Chneiweiss, président du comité d’éthique de l’Inserm interviendra dans l’émission du 23 décembre intitulée « Révolutions médicales ». L’Humanité Dimanche, 18/12

Les Echos notent qu’en dépit des ouvertures récentes proposées par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, de rouvrir la discussion en janvier et de reporter l’examen du projet de loi par le Parlement au mois d’avril, la mobilisation des médecins généralistes, spécialistes et urgentistes ne faiblit pas et la grève de Noël devrait être très suivie. « Nous voulons que s’ouvrent au plus vite des négociations pour revaloriser la consultation de base mais aussi les séances longues pour la prévention ou les pathologies chroniques », déclare Jean-Paul Ortiz, Président de la CSMF. Les Echos, 18/12

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube