Synthèse de presse

17 juillet 2013

12h08 | Par INSERM (Salle de presse)

« Un projet global pour la stratégie nationale de santé »

Alain Cordier, ancien directeur des Hôpitaux de Paris, a rendu hier un rapport au Premier ministre,  intitulé : « Un projet global pour la stratégie nationale de santé ». Dans ce document, qui propose 19 recommandations, les auteurs dénoncent l’inadaptation du système de santé français aux nouvelles réalités démographiques et sanitaires. Face à la montée en puissance des maladies chroniques et au vieillissement de la population, le système français reste nettement trop centré sur l‘hospitalisation. Le texte préconise l’édification d’un système centré sur le patient, et non plus sur les structures, en privilégiant le parcours de soins des malades. Pour justifier cette nouvelle organisation, les auteurs soulignent les nombreux dysfonctionnements qui existent aujourd’hui : inégalités croissantes dans l’accès aux soins, insuffisance de la couverture vaccinale, faible informatisation des systèmes de santé, retards dans le déploiement des maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (Maia), etc. Dans une interview à Libération, Claude Rambaud, directrice du Collectif inter-associatif sur la santé, se félicite de la publication de ce rapport, qui met l’accent sur le réseau primaire et les soins de proximité, mais elle regrette que le document n‘aborde que marginalement la question du financement.

 Libération, 17/07

Promouvoir la « culture de la reproductibilité » dans les publications scientifiques

Trois scientifiques ont publié une tribune dans Le Monde pour défendre un meilleur partage des codes informatiques et des données, afin de présenter une plus grande transparence dans les travaux de recherche. Antoine Blanchard et Elifsu Sabuncu, fondateurs du Deuxième Labo et Yvan Stroppa, ingénieur CNRS, cofondateur et « Chief Computing Officer » de RunMyCode, plaident pour une « recherche reproductible », qui permettrait à la fois de lutter contre la fraude et de mieux vérifier les résultats obtenus. C’est dans cet esprit qu’a été lancé, en 2011, RunMyCode, un projet académique international à but non-lucratif, qui « permet d’accompagner les publications scientifiques classiques d’un « site compagnon » interactif », permettant au lecteur de reproduire les recherches présentées. Une telle démarche permet d’éviter les erreurs commises par les scientifiques dans le codage informatique des données (souvent en langages Matlab ou R), un domaine qu’ils ne maîtrisent pas toujours totalement. Cette démarche « open source » pourrait ainsi faire « progresser la bonne science » en renforçant « sa capacité à l’autocorrection ».

Le Monde, 17/07

En Bref

Une étude de l’Inserm, publiée dans la revue Cancer Epidemiology et rendue publique jeudi 11 juillet, confirme le surtraitement fréquent du cancer de la prostate. D’après l’étude coordonnée par l’épidémiologiste Cyrille Delpierre (Inserm) avec le réseau français des registres de cancers, portant sur 1 840 patients diagnostiqués en 2001, entre 9,3% et 22,2% de ceux atteints de tumeurs au stade T1 (tumeurs précoces) étaient surtraités, de même que 2% des porteurs de tumeurs au stade T2 (plus avancées). Le Monde, 17/07
Selon une enquête menée par l’Inserm, à l’initiative du Centre international sur la longévité (CIL), et présentée lundi lors de la Conférence internationale de l’Association Alzheimer à Boston (États-Unis), chaque année de travail supplémentaire, après 60 ans, réduit de 3% le risque de souffrir un jour de la maladie d’Alzheimer. L’enquête portait sur 429 000 personnes cotisant au RSI, une caisse gérant les assurances-maladie et vieillesse des indépendants. « Quand on repousse l’âge de départ de 60 à 65 ans, on réduit de 15% le risque de souffrir d’une maladie d’Alzheimer. C’est très important. Et si l’on va au-delà de 65 ans, la baisse du risque continue » souligne le Pr François Forette, président du CIL-France. « Nos données montrent avec de fortes preuves une baisse du risque de démence avec un âge tardif de retraite, dans la ligne de ‘use it or lose it’ », explique l’auteur de l’étude, Carole Dufouil (Inserm).Le Figaro, 17/07
Dans un rapport sur la « filière sang », remis hier à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le député PS de l’Isère Olivier Véran préconise notamment de réformer les règles en vigueur afin d’autoriser les homosexuels à donner leur sang. Aujourd’hui en France, 17/07
La Tribune présente l’activité de la PME marseillaise Trophos, qui a démarré en mars dernier une étude clinique sur l’olesoxime, une molécule qui pourrait permettre de limiter la progression de la sclérose en plaques. La Tribune, 17/07

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube