Synthèse de presse

18 octobre 2017

11h37 | Par INSERM (Salle de presse)

Régénérer le cœur grâce à la thérapie génique

Dans son supplément Science et Médecine, Le Monde rapporte qu’« une équipe américaine a testé chez des souris en insuffisance cardiaque, une thérapie génique qui a rétabli une fonction contractile quasi normale, après avoir induit la prolifération de cellules spécialisées ». L’équipe de James Martin du Baylor College of Medicine de Houston (Texas), dont les travaux sont publiés dans la revue Nature, montre qu’un cœur adulte défaillant a la capacité de se réparer. Jean-Sébastien Hulot, cardiologue à l’hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) et chercheur au Paris-Centre de recherche Cardio-vasculaire (Unité Inserm 1166, Biologie et pharmacologie du remodelage cardiovasculaire,Paris), souligne : « Parvenir à ce que la fonction contractile du cœur revienne à une valeur quasi normale est assez incroyable. On pensait jusqu’à présent que c’était illusoire. Cette étude montre que le cœur adulte peut se régénérer alors qu’il ne le fait pas naturellement ».

Le Monde,18/10

Zika : toutes les microcéphalies détectables avant la naissance

Le Figaro rend compte d’une étude du Pr Mehdi Mejdoubi dans le New England Journal of Medicine qui a consisté à surveiller des femmes infectées par le virus Zika pendant leur grossesse. Le Pr Mejdoubi explique que les résultats montrent que « le dépistage par échographie a permis de détecter toutes les microcéphalies avant la naissance. Ainsi, les couples qui le souhaitaient ont pu procéder à une interruption médicale de grossesse (13 sur 14) ». « Nous allons pouvoir rassurer les femmes qui ont été infectées pendant leur grossesse mais dont les échographies sont normales », souligne le Pr David Baud, obstétricien à l’hôpital universitaire de Lausanne, spécialisé dans les infections pendant la grossesse. Selon le Pr Baud, « la France est le premier pays qui a pu accumuler autant de données sur des patientes infectées à des moments différents de leur grossesse ».

Le Figaro, 18/10

En Bref

Laelia Benoit, psychiatre pour enfants et adolescents à la Maison de Solenn-Maison des adolescents (hôpital Cochin) et chercheuse Inserm (Unité 1178, Paris) et François Taddei, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) à Paris, répondent aux questions du Monde concernant l’école. Laelia Benoit explique qu’« une école inclusive [c’est-à-dire mieux adaptée aux besoins de tous les élèves] peut être un des meilleurs vecteurs de mise en confiance d’un jeune en difficulté ». Elle ajoute : « Rendre l’école plus inclusive, cela passe d’abord par une meilleure formation des enseignants ».

Le Monde, édition Science et Médecine, 18/10

Selon un livre blanc dévoilé hier, sur les 12 millions de personnes en France souffrant de douleurs chroniques, 70% ne reçoivent pas de traitement approprié, souligne La Croix. La prise en charge est notamment déficiente chez les sujets âgés ou les malades du cancer, explique le quotidien.

La Croix, 18/10

Le service de Médecine Physique et de Réadaptation du CHU de Clermont-Ferrand a développé une application gratuite « Mon Coach Dos », avec une équipe de spécialistes (kinésithérapeutes, ergothérapeutes…) pour accompagner au mieux les patients atteints de lombalgie et améliorer ainsi leur observance, indique Santemagazine.fr. Le site rappelle que, selon l’Inserm, « la lombalgie chronique est la première cause de handicap dans la population française de plus de 40 ans. En France, on recense 5 millions de patients lombalgiques ».

Santemagazine.fr, 17/10

Dans une tribune publiée dans Le Monde, Martine Daoust, ancienne rectrice, présidente d’honneur de la Société française d’alcoologie, et Mickaël Naassila, président de la Société française d’alcoologie, directeur du Groupe de recherche sur l’alcool et les pharmacodépendances (Inserm ERI 24, Amiens), soulignent qu’en matière de prévention de l’alcoolisme, « l’école doit se réveiller ». Ils estiment que dès l’école primaire, il faut sensibiliser les enfants aux risques liés à la consommation d’alcool.

Le Monde, 18/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube