Synthèse de presse

19 juin 2013

12h07 | Par INSERM (Salle de presse)

Inquiétante hausse de la consommation d’antibiotiques 

Une étude, publiée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), révèle que, depuis 2008, les ventes d’antibiotiques ont augmenté de 3% « pour revenir, en 2012, à leur niveau de 2005 », rapporte Aujourd’hui en France. Entre 2000 et 2005, la lutte contre le mésusage des antibiotiques avait permis une baisse spectaculaire des ventes de 19%. Un relâchement est donc constaté dans la prescription de ces médicaments. L’ANSM estime que « la progression enregistrée en 2012 est d’autant plus préoccupante qu’on ne peut pas l’attribuer à une incidence plus forte des pathologies hivernales et des syndromes grippaux ». Selon l’agence, « la part des consommations non justifiées demeure importante » avec une utilisation inutile pour des maladies virales, « premier motif de prescription ». Compte tenu du développement de résistances aux antibiotiques par les germes, l’ANSM s’inquiète de cette situation d’autant que la recherche sur de nouveaux antibiotiques « s’est considérablement ralentie ».

Aujourd’hui en France, 19/06

En Bref

Selon des scientifiques de la faculté de santé publique de l’Université de Harvard (Massachusetts), « les femmes exposées durant leur grossesse à des niveaux de pollution de l’air élevés auraient deux fois plus de risque de donner naissance à un enfant autiste que celles vivant dans un environnement préservé », note Le Monde. Le Monde, 19/06
Le Magazine de la Santé de France 5 se penche sur l’utilisation des imprimantes 3D dans le domaine médical pour fabriquer des prothèses sur mesure. Une équipe de l’Inserm cherche à imprimer des organes à partir de dessins issus de scanner et IRM. L’objectif, explique la chaîne télévisuelle, est de pallier, grâce aux prothèses, le manque de dons d’organes. Fabien Guillemot, chercheur à l’Inserm en bio-ingénierie tissulaire, explique ses recherches et les essais cliniques à mener. France 5, 18/06
Le Monde publie un dossier sur « des malades en action », qui ont décidé de « prendre en main leur destin thérapeutique, de fonder des associations ». Le journal indique que ce phénomène, amorcé avec le sida et certaines maladies orphelines, s’amplifie et permet aux patients de mieux se faire entendre par les institutions. Un manifeste intitulé « Rien sans nous » en faveur de la prise en compte du patient dans l’ensemble du parcours de soins a été lancé hier par Christian Saout, ancien président du Collectif interassociatif sur la santé (CISS), qui a créé avec Gérard Raymond, président de l’Association française des diabétiques (AFD), un think tank de patients appelé Coopération patients. Le Monde, 19/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube