Synthèse de presse

02 décembre 2015

12h32 | Par INSERM (Salle de presse)

Le génie génétique en question

Un sommet international sur la modification du génome humain, rassemblant 200 chercheurs, se déroule du 1er au 3 décembre à Washington, rapporte Le Monde dans son édition Science & Médecine. Il est organisé à l’initiative des Académies nationales de sciences et de médecine des Etats-Unis et « veut prendre la mesure de la révolution » que représente le génie génétique, explique le journal. Le Monde souligne que « la découverte de nouveaux « ciseaux moléculaires » qui permettent de remplacer un gène à son emplacement précis dans le chromosome (techniques Crispr-CAS9 et Talen) offre des perspectives ­de traitements des maladies ». Mais, Marcy Darnovsky, directrice du Centre for Genetics and Society de Berkeley, indique : « Nous voulons être sûrs que la technologique soit utilisée pour traiter les maladies et non pour créer des surhommes ».

Le Monde, édition Science & Médecine, 02/12

Pas de recul de l’épidémie de VIH en France

A l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, hier, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a indiqué que l’épidémie de VIH en France ne recule pas : 7 000 personnes sont contaminées tous les ans, rapporte Le Monde. Le journal souligne que « les hommes homosexuels en sont les premières victimes (42% des découvertes en 2014), particulièrement les plus jeunes ». L’InVS déplore : La hausse des contaminations « traduit sans doute un relâchement à l’égard des moyens de prévention et des prises de risque plus importantes à l’égard d’une maladie qui fait moins peur ».

A ce sujet, Eric Favereau, journaliste au service France, s’interroge dans Libération : « Et si Paris se débarrassait du sida ? » Selon lui, c’est possible. Il indique cependant : « Anne Hidalgo [maire de la Ville] se dit mobilisée, un groupe de travail autour de la chercheuse France Lert (Inserm) est en action, mais nous sommes encore au stade des intentions ».

Le Monde, L’Opinion, Libération, 02/12

En Bref

L’AFP indique que la pharmacologue chinoise Tu Youyou recevra, la semaine prochaine, à Stockholm, le prix Nobel de médecine. Mais en Chine, certains craignent que la récompense de ses techniques modernes « fasse plus de mal que de bien » à une pratique traditionnelle sous l’influence grandissante de la médecine occidentale. L’agence de presse rappelle, par ailleurs, un rapport en France de l’Inserm qui souligne les bons résultats de l’acupuncture dans le traitement des douleurs lombaires et l’insomnie.

AFP, 01/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube