Synthèse de presse

20 décembre 2017

12h20 | Par INSERM (Salle de presse)

Contamination par des polluants métalliques des femmes enceintes

Santé publique France a présenté hier une étude menée auprès de 4 000 femmes enceintes, qui montre que les Françaises enceintes sont plus exposées que les autres Européennes aux polluants métalliques comme le plomb, le mercure ou l’arsenic. L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’Inserm, de l’Institut national d’études démographiques et de l’Etablissement français du sang. Elle a consisté à quantifier les taux de 13 métaux et métalloïdes dans l’urine, les cheveux et le sang de cordon ombilical de 4 145 femmes ayant accouché en 2011. A l’exception de l’uranium, tous ont été retrouvés dans l’organisme de la totalité des femmes enceintes.

NouvelObs.com, Yahoo !, 19/12, La Croix, 20/12

Reprise du communiqué du 19/12 ” « Exposition des femmes enceintes aux métaux et métalloïdes » Publication du tome 2 du volet périnatal de biosurveillance”

Thérapie génique prometteuse contre Huntington

Le Monde rend compte d’un essai de thérapie génique contre la maladie de Huntington annoncé le 11 décembre dans la presse britannique. Cet essai a été réalisé sur 46 patients à un stade précoce de la maladie, dans neuf centres en Allemagne, au Canada et au Royaume-Uni. Le médicament, appelé Ionis-HTTRx, administré à ces patients, a permis de bloquer la production d’une protéine responsable de cette maladie neuro-dégénérative héréditaire. « C’est au-delà de ce que j’espérais. Le médicament est sûr et bien toléré, et, pour la première fois, la concentration de la protéine huntingtine [mutée] a largement diminué dans la moelle épinière de ces patients, c’est une révolution », a indiqué au Guardian Sarah Tabrizi, responsable du centre de la maladie de Huntington à l’University College de Londres.

Le Monde, 20/12

En Bref

 

Selon deux études cliniques publiées dans The New England Journal of Medicine (NEJM), il est désormais possible de guérir les hémophilies A et B par thérapie génique. Les études montrent qu’un an après une simple perfusion d’une heure, des patients atteints de formes sévères de la maladie n’en présentent plus les symptômes. Le Figaro explique : « Le profond défaut de la coagulation de ces patients a été corrigé par transfert dans leur foie, via un vecteur viral modifié, du gène de secours codant pour le facteur défaillant, le VIII (hémophile A) ou le IX (hémophilie B) ».

Le Figaro, 20/12

L’étude « Tendances récentes et nouvelles drogues » (Trend), publiée le 19 décembre par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), constate l’intensification de la consommation de cocaïne en France. Plus qu’une augmentation du nombre d’usagers, l’essor de la cocaïne repose sur une multiplication des consommations, indique l’étude. Cette dernière décrit les techniques commerciales agressives des dealers et la consommation « décomplexée » des usagers.

Le Figaro, 20/12

Selon les données de Santé publique France, alors que l’épidémie de grippe ne touchait jusqu’alors « que » l’Ile-de-France, elle s’intensifie et s’étend cette fois à huit régions dont la Bretagne, la Provence-Alpes-Côte d’Azur ou la Nouvelle-Aquitaine. Le nombre de passages aux urgences a plus que doublé, passant de 1 485 à 3 214.

Le Parisien, 20/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube