Synthèse de presse

22 juin 2016

12h03 | Par INSERM (Salle de presse)

Un test sanguin pour dépister précocément une tumeur

Grâce à une simple prise de sang, on pourra bientôt « dépister un cancer avant qu’il se déclare et suivre son évolution après traitement », indique Sciences & Vie. Cette « révolution » est notamment permise par les avancées portant sur les cellules tumorales circulantes (CTC), à savoir « des cellules qui se décrochent de la tumeur à peine formée, puis voyagent dans le corps à travers le système sanguin ». « Ces CTC peuvent se trouver dans le sang des années avant l’apparition de métastases », précise Patrizia Paterlini-Bréchot, oncologue à l’université Paris-Descartes et à l’unité Inserm 1151. Les tests de détection des CTC pourraient améliorer le pronostic vital d’un cancer en agissant à trois étapes clés : avant, pendant et après un cancer, note Sciences & Vie.

Sciences & Vie, 01/07

Des chiens détecteurs de cancers

Le Monde rapporte que plusieurs recherches ont suggéré que les chiens « peuvent, par leur flair, détecter des tumeurs malignes, du poumon et de la prostate notamment ». Le projet KDOG, lancé par l’entreprise d’expertise cynophile ITDC et porté par l’Institut Curie, cherche pour sa part à déterminer si deux chiens pourraient apprendre à « reconnaître l’odeur des cancers du sein », en leur soumettant à l’aveugle des tissus tests imprégnés de transpiration de patientes. Un essai clinique, si les résultats sont concluants, pourrait être mené auprès d’une plus grande cohorte.

Le Monde, 22/06

En Bref

 Le site Atlantico.fr se penche sur les « étonnantes conséquences de la crise financière de 2008 sur la vie quotidienne » des Français, constatant « moins de suicides, moins de divorces, mais moins de temps consacré aux enfants ». A l’appui, le site souligne que le taux de décès par suicide tend à diminuer : selon les données de l’Inserm, il est passé de 1990 à 2011 de 29,1 à 23,2 suicides pour 100 000 habitants chez les hommes, et de 10,2 à 7 pour les femmes.

Atlantico.fr, 21/06

Le Monde explique que « les traumatismes sont la cause de 37 000 décès par an en France ». Pour étudier la mortalité par traumatisme, Santé publique France a utilisé les données inscrites sur les certificats de décès, collectées par le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDC) de l’Inserm.

Le Monde, 22/06

LCI a consacré hier un « grand format » à la lutte contre les cancers de la peau. Un ancien médicament contre le diabète serait efficace contre les mélanomes, rapporte la chaine d’information, qui a donné la parole à Stéphane Rocchi, directeur de recherche Inserm au Centre méditerranéen de médecine moléculaire.

LCI, 21/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube