Synthèse de presse

22 mai 2013

12h14 | Par INSERM (Salle de presse)

Le dépistage des hépatites B et C « insuffisamment ciblé »

Le Monde rend compte de l’enquête LaboHep portant sur le dépistage des hépatites B et C, rendue publique par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).  Selon ce travail, qui s’appuie sur les résultats de 742 laboratoires d’analyses de biologie médicale, publics et privés, « le nombre de dépistages remboursés par la Sécurité sociale (CNAMTS) est passé de 960 000 à 1,95 million pour l’hépatite C et de 1,19 à 2,02 millions pour l’hépatite B en 2011 », souligne le journal. Cependant, « les tests ne sont positifs que dans 0,9% des cas pour l’hépatite C [VHC] et 0,7% des cas pour l’hépatite B [VHB] ». Cécile Brouard, épidémiologiste (InVS), souligne que ces résultats suggèrent que « le dépistage est insuffisamment ciblé sur les populations à risque ». Le Monde souligne que, selon l’InVS, la moitié des 500 000 personnes infectées en France (280 000 porteurs du VHB et 230 000 du VHC) « ignorent qu’elles portent et peuvent transmettre le virus ».

Le Monde, 22/05

En Bref

Des chercheurs de l’Inserm et du CNRS (Toulouse) ont découvert une nouvelle molécule issue du cholestérol, la dendrogénine A (DDA), qui possèderait des propriétés anticancéreuses, rapporte Panorama du médecin. Marc Poirot, qui a dirigé ces travaux menés chez la souris, explique : « Nos résultats suggèrent que la DDA protège les cellules des processus de cancérisation ». Panorama du médecin, 20/05
Communiqué de presse : Découverte d’une molécule issue du cholestérol aux propriétés anti-cancéreuses 

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, publie aujourd’hui le décret d’application encadrant les conflits d’intérêts entre laboratoires et professionnels de la santé. Elle explique dans une interview accordée au journal que « les industriels devront rendre public chaque avantage accordé à un professionnel du monde de la santé. Cette obligation concerne l’ensemble des acteurs (…) ». Aujourd’hui en France, 22/05
Un projet de loi relatif « à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires » sera présenté en juillet en Conseil des ministres par la ministre de la réforme de l’Etat, Marylise Lebranchu, souligne Le Monde. Le texte a pour objectif de « réaffirmer le devoir d’exemplarité des employeurs et des agents publics ». Parmi les mesures prévues, figure un nouveau dispositif de « lanceur d’alerte », visant à protéger l’agent qui signale « de bonne foi, aux autorités judiciaires ou administratives, [l’existence] de faits susceptibles d’être qualifiés de conflits d’intérêts dont il aurait eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions ». Le Monde, 22/05
Jacques Servier, accusé de « tromperie aggravée » dans l’affaire du Mediator, présent hier à l’audience en correctionnelle, à Nanterre, « tente de reporter son procès », indique Le Figaro. Les avocats de laboratoire Servier soutiennent que « les procédures de Nanterre et de Paris doivent être regroupées », explique le quotidien. Le Figaro, 22/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube