Synthèse de presse

23 avril 2014

12h43 | Par INSERM (Salle de presse)

Bégaiement : de nouvelles pistes de recherche

Le Monde, dans son édition Science & Médecine, s’intéresse aux progrès réalisés dans la recherche sur le bégaiement. Ce trouble du langage concerne 650 000 personnes, soit 1% de la population en France. Le quotidien explique que les techniques de neuro-imagerie, comme l’imagerie par résonance magnétique, mettent en évidence des différences anatomiques et fonctionnelles entre le cerveau des bègues et des non-bègues. Marie-Claude Monfrais-Pfauwadel, médecin phoniatre, souligne que « la manière dont on considère le bégaiement est en train de changer avec la neurologie, la biologie cellulaire et la génétique ». Une équipe de chercheurs conduite par Dennis Drayna de l’université d’Harvard, ayant notamment repéré trois mutations génétiques associées au bégaiement sur le chromosome 12 en 2010, vient d’identifier une nouvelle mutation génétique sur le chromosome 10. Les résultats de l’étude ont été publiés fin mars dans la revue Genetics and Molecular Research.

Le Monde, édition Science & Médecine, 23/04

En Bref

Le Figaro se penche sur les travaux (parus le 17 avril dans la revue Cell Stem Cell) de l’équipe de recherche du Dr Robert Lanza, responsable scientifique d’Advanced Cell Technology, ayant réussi pour la première fois à cloner des cellules adultes humaines pour constituer des cellules souches embryonnaires correspondant à l’ADN du donneur. Des recherches qui constituent une avancée dans la médecine régénératrice, ayant vocation à traiter des pathologies incurables.

Le Figaro, 23/04

Le Monde, dans son édition Science & Médecine, précise qu’en matière d’allergies alimentaires, l’éviction de certains aliments jugés « dangereux » n’est plus de mise. Grâce à une nouvelle approche, des aliments tels que l’œuf ou l’arachide peuvent être progressivement réintroduits sous contrôle médical. Ces protocoles dits de tolérance alimentaire visent à « apprendre à l’organisme à tolérer l’aliment allergisant, au moins en faible quantité, pour limiter les risques de réaction sévère lors d’une exposition accidentelle ».

Le Monde, édition Science & Médecine, 23/04

Dans le cadre de la Semaine européenne de la vaccination, le journal Les Echos publie les résultats d’un sondage Ipsos révélant que 71% des personnes interrogées font confiance aux vaccins, un chiffre en recul de 6 points par rapport à 2013. Selon le quotidien, « les procès intentés récemment contre Sanofi Pasteur et GSK pour leurs vaccins contre le cancer du col de l’utérus ou l’hépatite B le témoignent ».

Les Echos, 23/04

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube