Synthèse de presse

23 mars 2016

12h29 | Par INSERM (Salle de presse)

Récompenses pour la technologie Crispr-Cas9

Le Figaro souligne que la microbiologiste Emmanuelle Charpentier recevra, demain, à la Mutualité, à Paris, l’un des prix L’Oréal-Unesco 2016 Pour les femmes et la science. Cette chercheuse française a déjà reçu 35 prix et honneurs pour avoir découvert une technologie ayant révolutionné l’édition génomique, Crispr-Cas9, en collaboration avec la biologiste américaine Jennifer Doudna, également primée demain, indique le quotidien. Federico Mingozzi, chercheur au sein de l’Unité mixte de recherche 974 « Institut de Myologie », explique que Crispr-Cas9, qui permet d’inhiber, modifier ou remplacer un ou plusieurs gènes directement dans une cellule ou un organisme, avec une grande précision, est « une technique qui nous permet de gagner plusieurs mois ». Cependant, Laure Coulombel, membre du comité consultatif national d’éthique (CCNE), rappelle l’importance d’une réflexion éthique : « Il faut très sérieusement évaluer les risques (…) » de l’utilisation de cette technique.

Le Figaro, 23/03

Chronothérapie et traitements anticancéreux

Dans son édition Science & Médecine, Le Monde rend compte d’une étude menée par des chercheurs des universités de Harvard et de Cambridge, et publiée dans Science, qui « démontre que l’efficacité d’un traitement anticancéreux augmente fortement s’il est administré en fonction des cycles biologiques du patient ». Francis Lévi, professeur de cancérologie médicale à l’université de Warwick, en Angleterre, et directeur de recherche Inserm, indique : « L’étude de Sheng-hong Chen est remarquable car, si l’on savait déjà que l’intervalle entre deux médicaments était important, on ignorait pourquoi. Ce travail montre que les réponses aux traitements sont oscillatoires, d’où l’importance de la périodicité et des cycles biologiques ».

Le Monde, édition Science & Médecine, 23/03

En Bref

Le Monde souligne, dans son édition Science & Médecine, que les maladies sexuellement transmissibles (MST) se multiplient. Ainsi, François Bourdillon, directeur de la future agence Santé publique France, avertit : « Entre 2012 et 2014, les gonococcies ont doublé en France et la syphilis a augmenté de 50% ». Le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) organise, le 24 mars, une Journée nationale d’information et de prévention de ces maladies.

Le Monde, édition Science & Médecine, 23/03

La Croix consacre un article au pôle de compétitivité mondial Lyonbiopôle. Le quotidien explique que « collectivités locales, laboratoires, universités et hôpitaux adhèrent » à ce pôle. Le territoire du « Biodistrict Lyon-Gerland » regroupe notamment 5 000 salariés et 2 750 enseignants-chercheurs et techniciens. « Ils se répartissent entre le tissu économique (…), les grandes écoles (…) et les instituts de recherche de pointe comme le « P4 », seul laboratoire civil français traitant les pathogènes les plus dangereux (Ebola, Lassa, etc.) », souligne le journal.

La Croix, 23/03

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube