Synthèse de presse

24 août 2016

12h05 | Par INSERM (Salle de presse)

Traitement du cancer du sein : l’importance de la peur dans les effets secondaires

Une étude, pilotée à l’université de Marburg (Allemagne) par Yvonne Nestoriuc, spécialiste en médecine psychosomatique et en psychothérapie, publiée dans la revue Annals of Oncology, révèle que la peur multiplie à long terme les effets secondaires d’une hormonothérapie postcancer du sein, rapporte Le Figaro. Les médecins ont interrogé 111 patientes en début de traitement sur quels effets secondaires, positifs ou négatifs, elles pensaient subir. Les 29% de patientes ayant anticipé des effets négatifs en ont ressenti neuf à long terme, contre trois pour celles ayant eu peu d’appréhensions liées à l’hormonothérapie (63%) ou celles sereines (8%). L’étude souligne l’importance du rapport de confiance entre le praticien et la patiente.

Le Figaro, 24/08

Lancement d’une enquête par l’Inserm sur la perception du tabagisme

L’Inserm a lancé hier et jusqu’au mois de novembre une enquête, commanditée par l’Institut national du cancer (Inca), auprès de 6 000 personnes sur la perception du tabagisme dans le cadre d’une étude scientifique baptisée DePICT (Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac), rapportent Topsante.com, France2.fr et, sur twitter, @allodocteurs et @DSirmtCom. Parmi ces 6 000 participants, figurent 4 000 adultes (18-64 ans) et 2 000 jeunes (12-17 ans). Cette étude est coordonnée par Maria Melchior, chargée de recherche à l’Inserm au sein de l’équipe de recherche en épidémiologie sociale (ERES), à l’Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé Publique (iPLESP – unité Inserm 1136).

Topsante.com, France2.fr, @allodocteurs, @DSirmtCom, 23/08
Lire l’article consacré à cette enquête sur le site de l’Inserm

En Bref

L’édition Science & Médecine du Monde publie le dernier volet de sa série sur Crispr-Cas9. Le neurobiologiste Hervé Chneiweiss, président du comité d’éthique de l’Inserm estime qu’« il faut établir une distinction entre la recherche fondamentale autorisée et le transfert vers les applications humaines ». Et d’ajouter : « En quoi cela serait-il une atteinte à l’humanité d’éradiquer des maladies d’une particulière gravité, comme celle de Huntington, en modifiant les embryons ? »

Le Monde, édition Science & Médecine, 24/08

La Croix souligne que plusieurs études dont une menée à Bordeaux montrent que la fréquence de la démence, qui a pour origine, dans la majorité des cas, la maladie d’Alzheimer, semble baisser. Le Pr Jean-François Dartigues, épidémiologiste au sein du CHU de Bordeaux, explique : « On a remarqué que le nombre de nouveaux cas de démence avait fléchi de 20% sur une période de dix ans ».

La Croix, 24/08

Selon des estimations, publiées dans le New England Journal of Medicine (NEJM) par des scientifiques du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC, Lyon) et de l’Institut national du cancer italien, « en vingt ans [1988-2007], plus de 470 000 femmes et 90 000 hommes auraient eu un surdiagnostic de cancer de la thyroïde, dans une douzaine de pays », dont la France, explique Le Monde dans son édition Science & Médecine. Ce surdiagnostic conduit à un surtraitement avec des ablations de la thyroïde inutiles et une substitution hormonale à vie.

Le Monde, édition Science & Médecine, 24/08

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube