Synthèse de presse

25 juillet 2012

14h27 | Par INSERM (Salle de presse)

Nouvelle piste contre la maladie d’Alzheimer

Des chercheurs de l’université du Kentucky (Etats-Unis), dont les travaux sont publiés dans le Journal des neurosciences, ont mené un essai chez la souris avec « une nouvelle molécule ayant un effet anti-inflammatoire sur le cerveau », révèle Le Figaro. Cette molécule, appelée MW-151, « est un inhibiteur spécifique des médiateurs chimiques de l’inflammation dans le tissu cérébral », explique le quotidien. Le Pr Linda Van Eldik du Centre du vieillissement Sander-Brown, à l’université du Kentucky, coauteur de ces travaux, souligne : « Une intervention précoce sur un modèle de souris réduit l’inflammation cérébrale, ce qui se traduit par une amélioration des signes neurologiques ». Philippe Amouyel (CHU de Lille, Fondation nationale de coopération scientifique sur la maladie d’Alzheimer et les affections apparentées), indique : « Pour l’instant, il faut être prudent. Les médicaments efficaces chez la souris sont très loin de l’être aussi chez l’homme. Mais c’est une piste intéressante ».

Le Figaro, 25/07

Risque cardiovasculaire accru chez les enfants obèses

Une étude néerlandaise, rendue publique dans les Archives of disease in childhood, souligne que « les jeunes obèses portent, déjà, les signes annonciateurs de futurs troubles cardiovasculaires », explique Le Figaro. En analysant un groupe de 500 enfants et adolescents souffrant d’une obésité sévère, « via des questionnaires adressés à leurs pédiatres », les chercheurs ont découvert que les deux tiers des enfants présentaient « au moins un facteur de risque cardiovasculaire, y compris avant 12 ans », ajoute le quotidien. Ce dernier détaille : « 56% d’entre eux ont une hypertension artérielle, 14% affichent un taux élevé de sucre dans le sang et 54% ont un taux de cholestérol problématique ». Les auteurs de l’étude, qui appellent à un dépistage précoce de cette maladie, concluent : « Ces valeurs élevées pourraient provoquer chez ces enfants des diabètes de type 2 ou des maladies cardiovasculaires quand ils seront jeunes adultes ».

Le Figaro, 25/07

En Bref

Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), la Fondation du sport français Henri-Sérandour et l’Imaps (regroupement de mutuelles) ont signé le 19 juillet une convention destinée à « développer l’offre sportive en France, notamment dans une perspective de santé et de bien-être », indique Le Monde. Dans le cadre de cette convention, une table ronde sera organisée, en septembre, sur le thème : « Le sport, révolution pour l’économie de santé ? Une réflexion innovante au profit de la santé des individus ». Selon l’Inserm, cité par le quotidien, « (…) le risque de décès prématuré est moindre chez les personnes physiquement actives » par rapport aux non-sportives. Le Monde, 25/07
La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton s’est félicitée, lors de son discours dans le cadre de la Conférence sur le sida à Washington, de « l’amélioration de la coordination avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme », rapporte Le Monde. Elle a expliqué : « Nous avions l’habitude de travailler séparément les uns des autres. A présent, nous nous concertons pour décider, par exemple, qui financera les traitements contre le sida quelque part et qui payera la logistique pour les distribuer ». Hillary Clinton a par ailleurs annoncé de « nouveaux financements », avec notamment 80 millions de dollars supplémentaires pour « traiter les femmes séropositives dans le cadre de la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant », ajoute le journal. Le Monde, 25/07
Les Echos rendent compte d’une étude réalisée dans le cadre de l’Ultra-trail du Mont-Blanc (UTMB), « la course la plus longue et la plus redoutable d’Europe ». Après 10 ans à étudier sur le terrain, Guillaume Millet, professeur de physiologie du sport à l’université de Saint-Etienne, vient de confirmer que « la force du mental est le facteur le plus limitant de la performance », indique le quotidien. Selon le chercheur, « le muscle et la puissance aérobie [l’aptitude d’un individu à prendre de l’oxygène dans l’air ambiant] sont indispensables, mais ils ne servent les efforts que de manière indirecte dans les sports de longue durée. Le cerveau souffre en fait plus que les muscles ». Les Echos, 25/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube