Synthèse de presse

26 juillet 2017

12h45 | Par INSERM (Salle de presse)

L’ANSM interdit l’usage à très haute dose du baclofène pour les personnes souffrant d’alcoolisme

Ce mardi 25 juillet, l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé la division par trois de la dose maximale de baclofène pour traiter les problèmes liés à l’alcoolisme, une information reprise en ligne par Lequotidiendumedecin.fr, Pourquoidocteur.fr, Nouvelobs.com et Francesoir.fr. « La dose maximale prescrite passe de 300 à 80 mg par jour », indique le site Pourquoidocteur.fr. « A hautes doses, le risque d’hospitalisation augmente de l’ordre de 50%, selon l’étude conduite par l’Assurance maladie (Cnamts) en collaboration avec l’ANSM et l’Inserm sur la période entre 2009 et 2015 », ajoute NouvelObs.com. L’agence précise néanmoins que la dose doit être abaissée de manière progressive.

Lequotidiendumedecin.fr, pourquoidocteur.fr, NouvelObs.com, Francesoir.fr 25/07

Des chiffres controversés autour de l’épisiotomie

La presse revient sur les propos qu’a tenus ce lundi 24 juillet, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, qui affirme que le taux d’épisiotomie en France s’élève à 75%, en réaction à une étude commandée auprès du Haut Conseil à l’égalité sur les violences obstétricales. Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) ne soutient pas la réalité de ces chiffres. « Les statistiques nationales sur le taux d’épisiotomie montrent qu’on est en dessous de 20% », a fait savoir le président du CNGOF, Israël Nisand, propos rapportés par le site de Libération. Le site du Monde indique que cette pratique « est réalisée dans 26,8% des accouchements par voie basse, selon l’Inserm [en 2010], un taux qui atteint 44,4% pour une première naissance ». « Cet acte médical […] fait partie des indicateurs étudiés dans les enquêtes nationales périnatales (Epopé) réalisées par l’Inserm, dont la prochaine version doit être publiée en octobre », précise le site du quotidien national.

Lemonde.fr, Liberation.fr, L’Express, 25/07, Libération, 26/07

En Bref

Le site Lepoint.fr rapporte que la Conférence internationale sur le sida, qui se déroule actuellement à Paris, est l’occasion de revenir sur l’importance de trouver un vaccin capable de protéger les individus du virus du sida. « Parvenir à mettre au point un vaccin efficace, qui protège durant toute la vie, serait la meilleure solution pour enrayer l’épidémie à l’échelle de l’humanité », selon Anne-Sophie Beignon, spécialiste des vaccins au CNRS dans l’unité 1184 CEA/Inserm/Université Paris -Saclay. Lepoint.fr, 25/07

La Tribune s’intéresse au « cabinet médical de demain », que le quotidien décrit comme « design, pratique et semi-automatisé » et se conformant au modèle de l’entreprise. Il s’agira de « répondre aux attentes des patients, qui veulent être traités comme des clients, pour améliorer la rentabilité et rationaliser les tâches en fonction de l’expertise nécessaire ». Le cabinet Forward, situé à San Francisco, constitue un exemple de ce cabinet du futur. La Tribune, 26/07

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube