Synthèse de presse

26 juin 2013

11h59 | Par INSERM (Salle de presse)

Baisse du risque de contamination par le papillomavirus grâce au vaccin

Une enquête de chercheurs du Centre de contrôle des maladies d’Atlanta (CDC), publiée dans The Journal of Infectious Diseases, révèle « une baisse de la contamination par les papillomavirus pour les filles de 14 à 19 ans » grâce au vaccin, indique Le Figaro. Ce travail a consisté à examiner « les papillomavirus identifiés sur les frottis vaginaux de 4 150 femmes de 14 à 59 ans testées entre 2003 et 2006 et sur les frottis de 4 253 autres femmes de même âge testées entre 2006 et 2010 », explique le quotidien. Les résultats rendent compte, pour la classe d’âge des 14 à 19 ans, d’une diminution de 56% du taux de contamination par le papillomavirus entre les deux périodes. Le pourcentage de porteuses du virus (type 6, 11, 16, 18) est passé de 11,5% entre 2003 et 2006 à 5,1% entre 2006 et 2010, grâce à des campagnes de vaccination. Pour les autres tranches d’âge, aucune différence n’a été constatée entre les deux groupes. En France, le nouveau calendrier vaccinal prévoit une vaccination (en trois injections) pour les filles de 11 à 14 ans, et un rattrapage pour les 15-19 ans. Actuellement, moins d’un tiers de jeunes françaises bénéficient d’une protection par ce vaccin.

Le Figaro, 26/06

Classement inédit des meilleurs établissements de fécondation in-vitro

L’Express publie, pour la première fois, un classement des 100 établissements français spécialisés dans le traitement de l’infertilité. Ce classement L’Express-SwissLife, qui prend en compte le taux de réussite et l’âge des femmes, s’appuie sur le système national de traitement automatique des actes médicaux. Six établissements dépassent le 19/20. « Le pionnier, qui a vu naître Amandine [le premier « bébé-éprouvette »], l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart (Hauts-de-Seine) décroche la première place », souligne l’hebdomadaire. Et d’ajouter : « Béclère est d’ailleurs le seul centre français auquel ses publications scientifiques valent une notoriété internationale ». Stéphane Viville, ancien chef du laboratoire de biologie de la reproduction au CHU de Strasbourg et responsable d’une équipe de recherche au sein d’une unité de l’Inserm, souligne : « Ce classement va renforcer l’émulation nécessaire entre les équipes. J’espère, en revanche, qu’il pourra être enrichi dans une prochaine édition de nouveaux paramètres concernant le profil des patients, afin que les centres ne soient pas tentés de gagner quelques places en écartant les couples présentant une infertilité sévère ».

L’Express, 26/06

En Bref

Le Monde indique que, face à la raréfaction des postes permanents dans les organismes et les universités, et aux difficultés à renouveler les contrats à durée déterminée, certains chercheurs « se tournent vers une solution atypique : le portage salarial ». Celui-ci « désigne une relation triangulaire, entre le chercheur, appelé ‘‘porté’’, le laboratoire (qui est le client) et une société de portage », explique le journal. Le Monde, 26/06
Les Echos soulignent que le plan d’économies de l’assurance-maladie 2014, que prépare le gouvernement dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale pour l’année prochaine, « va à nouveau peser lourdement sur l’industrie pharmaceutique ». L’enveloppe serait proche de 1 milliard d’euros, indique le journal. Selon le quotidien, « il s’agirait à la fois de baisses de prix (…), de maîtrise des volumes – les médecins sont appelés à ne pas trop prescrire certains produits – et de la montée en puissance des génériques ». Les Echos, 26/06
Le Monde note qu’une équipe américaine de l’université de Rochester (New York) a étudier le rôle d’un sucre chez le rat taupe glabre qui, « en rendant élastiques les tissus, empêcherait les tumeurs [cancéreuses] de se développer par agglutination de plusieurs cellules ». Le Monde, 26/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube