Synthèse de presse

27 avril 2016

12h47 | Par INSERM (Salle de presse)

Débat sur les adjuvants aluminiques dans les vaccins

Un rapport de l’Académie de pharmacie estime que les bénéfices des adjuvants aluminiques dépassent leurs risques potentiels, rapporte Le Figaro, précisant que 30 vaccins sur les 56 autorisés en France contiennent de telles substances. Ce constat est contesté par certaines associations de malades, car le rapport minimise les liens entre ces adjuvants et certaines manifestations cliniques sévères (fatigue, myalgies, arthralgies, pertes de mémoire…). L’association E3M demande ainsi le remplacement de l’aluminium par un autre adjuvant. Le Pr Claude Monneret, président de l’Académie de pharmacie, reconnait que l’aluminium n’est pas « la panacée », mais rappelle qu’ « on exige à la fois la sécurité et l’efficacité d’un adjuvant » et que le développement d’alternatives « nécessite un temps très long ».

Le Figaro, 27/04

Une étude pointe la nécessité d’une prise en charge urgente des AIT

Selon une étude internationale coordonnée par Pierre Amarenco chef du service de neurologie de l’hôpital Bichat, AP-HP, la prise en charge précoce des « accidents ischémiques transitoires » (AIT) diminue de moitié la survenue ultérieure d’un accident vasculaire cérébral (AVC), indique Le Monde. L’AIT « se manifeste par une faiblesse, une paralysie ou une perte de sensibilité d’un membre ou de la face », note le journal. L’étude, publiée le 21 avril dans le New England Journal of Medicine, a un objectif « plus ambitieux » : montrer l’intérêt global d’une prise en charge « ultrarapide » des AIT. En France, 120 000 AVC ischémiques ont lieu chaque année, et dans un quart des cas ils sont précédés de signes d’AIT. « Leur incidence pourrait être réduite de 50% à 80% grâce à des cliniques SOS-AIT », souligne Le Monde.

Le Monde, 27/04

En Bref

Selon le ministère brésilien de la Santé, plus de 91 000 cas probables de contamination au virus Zika ont été, pour la première fois, officiellement comptabilisés dans le pays, soit un taux d’incidence de 44,7 cas sur 100 000 habitants, rapporte l’AFP. En parallèle, l’épidémie de chikungunya a connu une forte hausse, toujours au Brésil, par rapport à 2015, avec 39 000 cas probables identifiés au premier trimestre, contre 38 332 sur tout 2015.

AFP via Tv5monde.com, 27/04

Le Monde brosse le portrait de Frédérique Bonnet-Brilhaut, pédopsychiatre au CHRU de Tours et spécialiste des troubles du développement cérébral, comme l’autisme. Sa priorité aujourd’hui : « associer, au quotidien, l’activité clinique et la recherche », indique le journal. Responsable de l’équipe « Autisme » au sein de l’Unité Inserm 930 « Imagerie et cerveau », elle compare la recherche sur l’autisme à la visée d’« une cible en mouvement », à savoir un cerveau en plein développement. « C’est une chercheuse dans l’âme, confie Catherine Barthélémy, une des pionnières des recherches sur l’autisme. Elle a cette capacité à se poser en permanence de nouvelles questions ».

Le Monde, 27/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube