Synthèse de presse

28 janvier 2015

16h29 | Par INSERM (Salle de presse)

Le cannabis médical en question

L’arrivée prochaine en pharmacie d’un spray buccal à base de cannabis, relance le débat en France « entre les partisans d’un usage pour les malades et les anti qui redoutent une banalisation de cette drogue », indique Le Parisien. Après le feu vert en janvier 2014 du ministère de la Santé de la commercialisation du Sativex, le prix de ce médicament, exclusivement destiné aux patients atteints de violentes contractures musculaires liées à une sclérose en plaques, est en cours de négociation entre le comité économique des produits de santé et le laboratoire britannique, GW Pharmaceuticals. Déjà vendu dans une vingtaine de pays, dont dix-sept européens, le Sativex est un mélange de deux composants de la plante, le THC (tétrahydrocannabinol) et le cannabidiol, « le second annulant les effets psychotropes du premier ». Cette plante, bannie des pharmacies françaises en 1953, pourrait faire son retour au cours de ce premier trimestre 2015, indique le quotidien.

Le Parisien, 28/01

En Bref

Le Monde, dans son édition Science & Médecine, rend compte d’une étude américaine présentant « des résultats préliminaires spectaculaires obtenus avec des injections de cellules souches hématopoïétiques – précurseurs des cellules sanguines – chez des malades atteints de sclérose en plaques évoluant par poussées ». Ce protocole a permis une amélioration des signes cliniques, explique le journal. Les auteurs appellent cependant à la prudence, et « plaident pour une confirmation de leurs travaux par des essais randomisés ».

 Le Monde, édition Science & Médecine, 28/01

Le Figaro consacre un article à la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA), à l’occasion du colloque tenu à ce sujet à Paris. La SLA se caractérise par une perte progressive des fonctions musculaires du malade. Il n’existe pas de traitement curatif. On estime qu’un homme sur 350 et une femme sur 400 aura un jour une SLA. Selon Pierre-François Pradat, Unité Inserm 1146 Laboratoire d’imagerie biomédicale : « Il y a en France quatre nouveaux cas par jour et au total 8 000 à 10 000 patients actuellement ».

 Le Figaro, 28/01

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube