Synthèse de presse

30 août 2017

13h10 | Par INSERM (Salle de presse)

Hypercholestérolémie : les faux espoirs du canakinumab

Une étude, baptisée Cantos, présentée lors du Congrès européen de cardiologie (ESC) à Barcelone et publiée sur le site de la revue The New England Journal of Medicine, montre que le canakinumab, qui appartient à la famille des anti-PCSK9 et qui était présenté depuis une dizaine d’années comme une révolution dans la prise en charge de l’hypercholestérolémie et la réduction du risque cardio-vasculaire des patients à risque, ne se traduit pas par une réduction significative de la mortalité globale toutes causes confondues. Le Figaro rappelle que 200 000 à 300 000 personnes en France souffrent d’un excès de cholestérol héréditaire ayant des retentissements sur le système cardio-vasculaire.

Le Figaro, 30/08

Risque de récidive élevé chez les agresseurs sexuels

Dans son édition Science et Médecine, Le Monde publie une enquête sur les agresseurs sexuels. Le journal explique que « près d’un quart des délinquants sexuels récidivent ». Il souligne que, « pour mieux évaluer leur personnalité et les risques de réitération, des tests dits « actuariels » ont été développés ». Cependant la France met du temps à les adopter. Serge Stoléru, psychiatre et chercheur à l’Inserm (Unité 1178 Santé mentale et santé publique – Hôpital Paul-Brousse, Paris), qui a publié « Un cerveau nommé désir », est cité dans l’article.

Le Monde, édition Science et Médecine, 30/08

En Bref

Le Parisien indique que « l’une des premières opérations des yeux par la technologie en trois dimensions en France va être effectuée aujourd’hui par le service ophtalmologique de l’hôpital de Mantes-la-Jolie, [dans les Yvelines]». Samir Abada, chirurgien qui réalise l’opération avec Anne Régis, souligne : « C’est une révolution majeure : vous vous plongez dans l’œil du patient. Je suis très excité à l’idée de commencer cette chirurgie pour l’innovation que cela apporte et pour la sécurité du patient ».

Le Parisien, 30/08

France O souligne que, selon une étude américaine, les cosmétiques destinés aux femmes noires et métisses contiennent plus de perturbateurs endocriniens que ceux pour les femmes blanches. Robert Barouki, professeur de biochimie (Faculté de médecine Paris Descartes) et directeur d’une unité de recherche à l’Inserm (Unité 1124, Toxicologie, pharmacologie et signalisation cellulaire) est interviewé par la chaîne.

France O, 29/08

L’Institut Gustave-Roussy de Villejuif (Val-de-Marne) lance une campagne contre le cancer de l’enfant avec pour objectif de lever 10 millions d’euros d’ici à 2020 pour faire avancer la recherche. Frédéric Lemos, président de la campagne et co-financeur du projet, s’investit dans ce combat suite au cancer et au décès de son fils âgé de 10 ans. La photo de son fils s’affiche actuellement sur la tour Montparnasse dans le cadre de cette campagne.

Le Parisien, 30/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube