Synthèse de presse

31 août 2016

15h32 | Par INSERM (Salle de presse)

Des chercheurs identifient une piste pour bloquer la diffusion du mélanome

Le Figaro évoque « une piste pour bloquer la diffusion du mélanome », forme la plus grave des cancers de la peau (plus de 1 500 morts chaque année en France). Dans une étude publiée par la revue Nature Cell Biology, des chercheurs de l’université de Tel Aviv « mettent pour la première fois en lumière un mécanisme biologique qui permet à la tumeur de coloniser l’organisme à partir d’une lésion superficielle située sur l’épiderme ». Une découverte susceptible de donner lieu à de futurs traitements visant à bloquer la formation des métastases. Car c’est là que réside le danger du mélanome, et non dans la tumeur superficielle initiale, car les métastases « colonisent les organes vitaux tels que le cerveau, les poumons, le foie et les os », insiste le Dr Carmit Levy, auteur principal de cette étude. Les chercheurs ont découvert qu’avant de franchir la barrière du derme, le cancer envoie des « émissaires », qui vont préparer le terrain et rendre possible l’invasion. Cette étude « nous éclaire sur la manière dont le mélanome communique avec son environnement, et ce à un stade très précoce de son développement », souligne Caroline Robert, dermatologue travaillant à l’institut Gustave-Roussy.

Le Figaro, 31/08

La thérapie génique pour lutter contre une maladie mitochondriale

Le Monde, dans son cahier Science & Médecine, s’intéresse à la mitochondrie, une « raffinerie microscopique transformant le glucose en énergie » qui s’avère « indispensable à notre métabolisme ». Une personne sur 5 000 est touchée par l’une des 390 maladies liées au dysfonctionnement de cette ancienne bactérie, « nichée au cœur de nos cellules ». Le journal évoque en particulier une de ces maladies, la neuropathie optique héréditaire de Leber, qui touche 5 000 personnes en France et se caractérise par la mort de cellules ganglionnaires de la rétine, puis l’atrophie du nerf optique, avec à la clé une « perte brutale et irréversible de la vision centrale ». L’Institut de la vision, à Paris, dirigé par le Pr José-Alain Sahel, travaille sur un premier essai de thérapie génique, qui vise à restaurer l’activité du gène défaillant dans les cellules atteintes. Le défi à relever : « guider jusqu’à la mitochondrie le produit du gène dont on veut compenser le déficit », explique Le Monde. Un essai randomisé est actuellement mené dans 7 centres. « Si la validité de cette approche se confirme, ce sera la première fois qu’on corrigera une mutation mitochondriale », souligne le Pr Sahel. Résultats attendus début 2018.

Le Monde, 31/08

En Bref

Le Figaro fait le point sur l’état des connaissances sur Zika, et indique que « la mobilisation des chercheurs porte ses fruits », s’agissant de la transmission du virus, du traitement et de la lutte contre les moustiques. Trois principales avancées sont évoquées : le moustique femelle passe le virus à sa descendance, le virus persiste longtemps dans le sperme et le vagin, et deux molécules susceptibles de constituer des pistes de traitement ont été identifiés (niclosamide et emricasan). Dernière nouveauté : la mobilisation des Etats-Unis confronté à des foyers épidémiques en Floride.

Le Figaro, 31/08

La Tribune fait état de recherches publiées récemment par le CHU de Lyon qui montrent que les nouvelles générations d’écran, tablette tactile en tête, ont un effet « apaisant » sur les enfants, « tel qu’il permet même à des médecins de se passer de l’usage de sédatifs avant une opération » et augmente l’efficacité des anesthésiants. Les médecins ont utilisé des applis de jeux sur iPad sur 112 enfants âgés de 4 à 10 ans avant une opération.

La Tribune, 31/08

Des chercheurs californiens ont identifié « la signature chimique caractéristique du syndrome de fatigue chronique », rapporte Le Monde. Ils ont constaté que les patients touchés présentent des anomalies dans 20 voies métaboliques. Cette recherche pourrait donner lieu à des « diagnostics plus précis et des traitements plus efficaces », sachant que cette maladie est « sans cause connue », note le journal.

Le Monde, 31/08

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube