Synthèse de presse

31 juillet 2013

11h42 | Par INSERM (Salle de presse)

Le benzène augmenterait les risques de lymphomes

Une étude américaine, publiée dans la revue Cancer, révèle que « certains cancers du sang sont significativement plus fréquents dans les régions où l’on trouve des grandes entreprises – raffineries, industries chimiques – d’où s’échappe du benzène », explique Le Figaro. Selon les chercheurs, « depuis 1970, le nombre de cas nouveaux de lymphomes non hodgkiniens a augmenté de 3% à 4% par an aux Etats-Unis ». Les auteurs de l’étude ont comparé le nombre de nouveaux cas de lymphomes avec l’emplacement des usines d’où s’échappe du benzène dans l’air ou dans l’eau dans l’Etat de Géorgie entre 1999 et 2008. Les scientifiques constatent que « plus on s’éloigne des entreprises, moins il y a de malades : pour chaque mile ajouté, le risque d’être atteint d’un cancer du sang diminue de 0,31% », rapporte le quotidien. Ce dernier souligne que le problème est d’autant plus important aux Etats-Unis qu’il n’existe pas de législation contraignante sur le benzène contrairement à l’Europe. Dana Loomis, un des responsables de la section des monographies du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), indique cependant que « (…) des études en cours tendent à montrer que cette législation en Europe n’est pas suffisamment contraignante ».

Le Figaro, 31/07

Les Antilles veulent pouvoir pratiquer des transplantations cardiaques

Aujourd’hui en France se penche sur le problème des transplantations cardiaques aux Antilles. Les patients dans un état grave qui ne peuvent subir de transplantation cardiaque localement doivent être transférés à Paris. Jusqu’à présent, l’Agence de biomédecine, qui délivre l’autorisation de faire des transplantations, n’a pas donné son feu vert pour que cela soit pratiqué au centre hospitalier universitaire (CHU) de Fort-de-France (Martinique), pourtant pôle de référence pour la chirurgie cardiaque dans la région. François Roques, professeur de chirurgie cardiaque au CHU de Fort-de-France, explique : « Le risque, c’était qu’on mette des patients sur liste d’attente ici et qu’il n’y ait pas de greffons à leur proposer ». Il espère recevoir cette autorisation grâce à l’entrée de la Guyane dans « notre pool régional » et d’ajouter : « Nous sommes parrainés par la Pitié-Salpêtrière, qui reconnaît notre capacité à transplanter ». Chaque année, 10 à 15 cœurs potentiellement transplantables transitent à Fort-de-France mais ne peuvent être greffés, explique le journal.

 Aujourd’hui en France, 31/07

En Bref

Trois mois après le retrait de Diane 35, un traitement anti-acné également prescrit comme contraceptif, en pleine polémique sur les effets secondaires des pilules contraceptives, la Commission européenne impose à la France de le remettre sur le marché. Cette décision européenne a été prise à partir du rapport du Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance qui conclut que « le rapport bénéfice/risque du médicament est favorable ». La Commission demande cependant de restreindre les prescriptions et de mieux informer sur les contre-indications. Libération, 31/07
Ça m’intéresse publie un dossier sur les maladies liées à l’environnement. Selon l’OMS, « 24% des maladies dans le monde sont attribuables à des facteurs environnementaux », explique le mensuel. 19% des cancers sont liés à l’environnement. Le journal explique que « l’Inserm répertorie dans l’environnement plus de 400 substances classées comme cancérogènes sûrs et probables. Certaines d’entre elles compromettent la fertilité ». Ça m’intéresse, 01/08 

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube