Synthèse de presse

05 avril 2017

12h52 | Par INSERM (Salle de presse)

Publicités alimentaires : les experts recommandent de mieux protéger les enfants

Un groupe d’experts, réuni par l’Inserm, recommande de mieux protéger les enfants du marketing, montrant du doigt en particulier les plages horaires visionnées par ces derniers, au-delà des seuls programmes jeunesse. Dans leur expertise « Agir sur les comportements nutritionnels », publiée hier, ils suggèrent notamment « d’interdire le recours à des techniques dotées d’un pouvoir de persuasion particulièrement fort, comme l’utilisation de porte-parole de marque (sportif, chanteur, etc) ». Tandis que les restrictions de la loi actuelle ne visent qu’un petit nombre de médias, voire exclusivement la télévision, le groupe d’experts propose de « limiter » également le marketing sur des supports de plus en plus plébiscités par les enfants (internet, réseaux sociaux, applications mobiles…).

AFP, TF1, France 5, Lefigaro.fr, Legeneraliste.fr, Topsante.com, Lci.Tf1.fr, 04/04

Reprise du dossier du 04/04 « Agir sur les comportements nutritionnels, une expertise collective de l’Inserm« 

L’efficacité des implants cochléaires dépend du remodelage cérébral

Chaque année, 45 000 implants cochléaires sont posés dans le monde, dont 1 400 en France. Au total, 600 000 patients – dont la moitié sont des enfants – ont bénéficié de ces dispositifs, selon les données des fabricants, souligne Le Monde. Une étude franco-suisse, publiée dans la revue Nature Communications le 28 mars, révèle que, chez des adultes devenus sourds, l’efficacité de ces dispositifs dépend du remodelage cérébral intervenu en réponse au déficit auditif. Diane Lazard, chirurgienne ORL, à l’Institut Vernes à Paris, première auteure de ce travail mené par l’Inserm, le CNRS, l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI) et l’université de Genève, souligne : « A notre grande surprise, les performances du groupe malentendant étaient en moyenne aussi bonnes, mais plus rapides que celles du groupe normo-entendant ».

Le Monde, 05/04

En Bref

Lequotidiendumedecin.fr rend compte du travail de 8 équipes de recherche de l’Inserm, du CHU et du CNRS de Nantes sur le  programme CHOPIN (CHOlesterol Personalized Innovation). Ce dernier consistera à analyser le génome d’environ 250 familles afin d’identifier de nouveaux gène et de nouvelles cibles du métabolisme du LDL-c, ainsi que de nouveaux marqueurs du risque cardiovasculaire dans le but de personnaliser le traitement du patient.  

Lequotidiendumedecin.fr, 04/04

La Croix souligne que « de multiples articles alertent sur la « maladie du soda » [ou Nash, stéato-hépatique non alcoolique] qui affecterait six millions de personnes en France ». Le quotidien indique : « La maladie aurait massivement débarqué en France ». Il constate que « cette « maladie du soda » est d’abord l’histoire d’un télescopage entre la médecine, l’actualité « people » et un marketing savamment orchestré par un laboratoire pharmaceutique ». Le problème concernerait 1% des Français, cite La Croix.

La Croix, 05/04

Un rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), publié hier, révèle que près de 10% des femmes infectées par le virus Zika aux Etats-Unis en 2016 portaient un enfant qui avait une malformation cérébrale. Cette étude a été menée auprès d’un sous-groupe de 250 femmes infectées de façon certaine par le Zika.

AFP, 04/04

 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube